centpourcentnaturel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 janvier 2018

Pas d'aéroport à NDDL

C'est fait, le projet d'aéroport à NDDL est abandonné. Enfin !
C'est une belle victoire pour les opposants qui ont œuvré depuis tant d'années ! Cela fait plaisir, c'est sûr.
Beaucoup d'entre nous se réjouissent, c'est normal et nécessaire.
Il y a deux jours, j'écrivais que nos "responsables" politiques tuent l'avenir.
Quand je lis tant d'articles saluant cette victoire, ceux qui annoncent la ré-ouverture de la « route des chicanes » par les occupants eux-mêmes et même Hervé Kempf qui parle de la nouvelle Zone à imaginer de Notre-Dame-des-Landes et qui titre que, oui, l'optimisme est possible, j'en arrive à me demander si je suis trop pessimiste ou bien si mes camarades sont trop dans le sens inverse...
En tout cas, rendez-vous le 10 février sur place !

mardi 16 janvier 2018

Quand nos "responsables" politiques tuent l'avenir

A quelques heures ou jours de l'annonce de la décision gouvernementale concernant le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, nous opposants, nous demandons si nos élus prendront la folle décision d'évacuer la Zone à Défendre.
S'il ne fait maintenant que peu de doute que le projet d'aéroport sera abandonné, par contre l'on peut vraiment craindre que l'Etat veuille utiliser la force pour faire partir les occupants.
Hier, notre ministre de l'intérieur déclarait que la ZAD sera évacuée de ses "éléments les plus radicaux", afin de "maintenir l’ordre républicain" sur la zone occupée par les opposants au projet d’aéroport.
Les média à large audience "informent" en veux-tu en voilà, que CRS et gendarmes se dirigent nombreux vers la ZAD, Nantes et Rennes.
Mais que veulent donc nos dirigeant ?
Hé bien je crois qu'il veulent maintenir coûte que coûte le système capitaliste et oligarchique en place et ce, le plus longtemps possible.
Le plus longtemps possible afin d'assurer des lendemains qui chantent à une minorité de nantis, riches et assoiffés de pouvoir.
Ils disent vouloir un "développement durable". Mais oui, c'est la vérité ! Ils veulent un développement économique, un développement matériel durable. Le plus longtemps possible.
Qu'il soit soutenable, cela ils s'en moquent. Et comme ils ne sont pas complètement idiots, ils savent bien que cela est impossible.
La croissance matérielle aura forcément une fin, bientôt. Quand ? On verra bien.
En attendant ce qui est pris est pris. Et l'on ne va quand même pas laisser s'installer le monde de demain !
Ce monde de demain, centré sur l'humain, basé sur le respect de l'environnement, de la nature, de tout ce que la terre nous offre.
Non, de ce monde ils ne veulent pas car il ne les enrichira pas. car il les privera de leur pouvoir.
Il veulent donc virer ces zadistes.
Il veulent tuer l'avenir.

Allez, tenez, j'aime beaucoup ce que nous dit cette dame de 71 ans...


samedi 13 janvier 2018

Bure c'est non !

Bure_C_Non.jpg

vendredi 12 janvier 2018

Notre Dame des Landes : l'Ile de France mobilisée

NDDL_IdF.jpg

mardi 9 janvier 2018

Mobilisons-nous massivement à NDDL le 10 février


vendredi 5 janvier 2018

Green Friday - 100% naturel - Aujourd'hui je me forme -

Green_Friday__4_.png

Salut tout le monde! Ravie de vous retrouver en ce Green friday 2018!!

J’espère que vous avez passé de très bonnes fêtes, minimalistes et respectueuses de la nature.

Une nouvelle année commence, je vous souhaite pleins de bonnes choses.
Peut être que dans vos bonnes résolutions se trouve celle de lire plus ou d'apprendre une nouvelle discipline ou peut être même commencer un nouveau hobby....C'est très bien je vous en félicite nous ne devrions jamais cesser d'apprendre. Apprendre de nouvelles choses c'est s'ouvrir au monde et aux autres.

Aujourd'hui je vais aborder 2 façons radicalement opposées pour se former. Je suis vous l'aurez compris une partisane de l'apprentissage. Pour moi il est important d'une part de ne jamais cesser d'apprendre et d'une autre part de d'apprendre soit dans des domaines très différents soit sur des thèmes identiques mais auprès de personnes ayant des manières opposées de les traiter. Ce doit être ma formation en psychologie qui me fait voir les choses de cette manière, la psycho est une discipline qui étudie le comportement humains de pleins de façon différentes et cette façon de faire est très enrichissante. Cela prévient d'un enfermement de la pensée. Cela permet une plus grande ouverture d'esprit, améliore les capacités d'analyse, et permet de maintenir son cerveau au top.

je vais donc vous parler de 2 sites
un site qui permet à n'importe quel quidam de se former de chez lui sur pleins de sujets. J'y ai souvent recours dans un autre domaine que j'affectionne les sciences humaines.

https://www.fun-mooc.fr/
La Plateforme FUN regroupe des tas de MOOC conçu par des universitaires, de nombreux sujets y sont donc aborder

exemple d'un cours qui va commencer en février 2018 :
"Environnement et santé : un homme sain dans un environnement sain"
Synopsis :La question des effets des environnements sur la santé est une préoccupation majeure. Les crises sanitaires récurrentes mettent en évidence les relations étroites entre l’homme et son environnement et les conséquences parfois dramatiques d’une mauvaise évaluation du risque sanitaire.

Depuis 15 ans, la prise de conscience de ces phénomènes s'est traduite notamment par la création en France d’agences de sécurité sanitaire et par la mise en œuvre, au niveau européen, du Règlement REACH pour l’évaluation de la toxicité des substances chimiques. Malgré cette évolution, de nombreuses incertitudes demeurent.

Ce MOOC offre une première approche en toxicologie, environnement et santé et aborde les principaux mécanismes d'exposition aux polluants environnementaux : nanoparticules, perturbateurs endocriniens, etc., ainsi que les enjeux de la réglementation actuelle."

Moi je dis...ça vaut le coup de savoir ce que les universitaire en disent...comme ça par curiosité :-D D'accord ou pas d'accord c'est toujours bien d’affûter son esprit critique.!!!!

Le deuxième site est un peu moins..... conventionnel... et .......100% ....Militant...
http://www.desobeir.net/le-collectif/le-manifeste/

Vous constaterez qu'il proposent également des formations.Je suis donc bien dans mon thème du jour. :-D
Apprendre à désobéir qui n'en rêve pas!! allez avouer!! Nous avons tous en nous une part de cet enfant digressif, bravant les interdits parentaux pour ce construire sa propre identité
Se faire entendre, prouver qui nous sommes, sortir de la masse....
Du clown activisme à la résolution non violente de conflit en passant par la grimpe militante une boite à outil pour se faire entendre par ceux qui ne veulent pas entendre.

Et vous, avez vous ce plaisir d'apprendre?
Si vous avez eu l'occasion de suivre une de ses formations, laissez nous un petit commentaire pour laisser vos impressions. Vous pouvez également nous faire part des sujets que vous aimez étudier, des livres que vous avez apprécié lire, qui vous on appris et apporter quelque chose. Aujourd'hui c'est l'ouverture à la culture de l'esprit profitez en .

lundi 1 janvier 2018

Bonne année !

Bonne_annee.jpg

dimanche 31 décembre 2017

Parce qu’il n’y aura pas d’aéroport (Texte des 6 points sur l’avenir de la ZAD)

Aeroport.jpg

Il a été réfléchi au sein d’une assemblée régulière ayant pour objet de penser à l’avenir des terres une fois le projet d’aéroport abandonné. Assemblée qui regroupe des personnes issues des différentes composantes du mouvement de lutte. Ce texte a été longuement débattu, à plusieurs reprises, dans de multiples composantes et espaces d’organisation du mouvement.

Nous défendons ce territoire et y vivons ensemble de diverses manières dans un riche brassage. Nous comptons y vivre encore longtemps et il nous importe de prendre soin de ce bocage, de ses habitant-e-s, de sa diversité, de sa flore, de sa faune et de tout ce qui s’y partage.

Une fois le projet d’aéroport abandonné, nous voulons :

1. Que les habitant-e-s, propriétaires ou locataires faisant l’objet d’une procédure d’expropriation ou d’expulsion puissent rester sur la zone et retrouver leur droits.

2. Que les agriculteurs-ices impacté-e-s, en lutte, ayant refusé de plier face à AGO-VINCI, puissent continuer de cultiver librement les terres dont il-elles ont l’usage, recouvrir leurs droits et poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions.

3. Que les nouveaux habitant-e-s venu-e-s occuper la ZAD pour prendre part à la lutte puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en terme d’expérimentations agricoles hors cadres, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger (cabanes, caravanes, yourtes, etc), de formes de vies et de luttes, puisse se maintenir et se poursuivre.

4. Que les terres redistribuées chaque année par la chambre d’agriculture pour le compte d’AGO-VINCI sous la forme de baux précaires soient prises en charge par une entité issue du mouvement de lutte qui rassemblera toutes ses composantes. Que ce soit donc le mouvement anti-aéroport et non les institutions habituelles qui détermine l’usage de ces terres.

5. Que ces terres aillent à de nouvelles installations agricoles et non agricoles, officielles ou hors cadre, et non à l’agrandissement.

6. Que ces bases deviennent une réalité par notre détermination collective. Et nous porterons ensemble une attention à résoudre les éventuels conflits liés à leurs mise en oeuvre.

samedi 30 décembre 2017

Smartphones : pas smarts du tout !

Deux français sur trois en possèdent un.
Rester connecté en permanence semble être maintenant indispensable.
Une véritable addiction en vérité. Une addiction qui a un impact réel sur notre mode de fonctionnement. Lire dans Politis: Le smartphone nous rend-il cons ?
Un impact négatif. Mais ce n'est pas mon propos aujourd'hui.

de_plus_en_plus_de_place.jpg

Comme moi vous avez sans doute entendu parler des impacts que nos téléphones infligent à l'environnement.
Ceux-ci sont en particulier dus à l'extraction minière nécessaire à la fabrication de l'écran et des composants électroniques complexes.
L'extraction minière pollue l'eau, l'air et les sols.
Les travailleurs sont exploités souvent en violation des droits humains fondamentaux.
Des conflits armés sont provoqués par l'exploitation des « minerais de sang » (étain, tantale, tungstène et or).

Un smartphone renferme plus de 70 matériaux différents dans un smartphone, dont une cinquantaine de métaux, soit deux fois plus que pour un téléphone portable ancienne génération.
Ces métaux deviennent de plus en plus complexes à exploiter dans le monde.

De quoi est composÈ votre smartphone

La fabrication mondialisée de l'appareil occasionne quatre tours du monde depuis l'extraction des matières premières, jusqu’à la distribution du téléphone.

quatre_tours_du_monde.jpg

En moyenne un français change de téléphone tous les deux ans alors que l'ancien fonctionne toujours.
La publicité fait bien son travail...

Le recyclage est difficile vu la complexité de la composition des pièces.
De plus un grand nombre d'appareils reste dans nos tiroirs.

Bref, il est urgent de ralentir et de conserver notre appareil tant qu'il fonctionne.
S'il tombe en panne, il est peut être réparable.

Je vous conseille la lecture de ce fascicule conçu par l'ADEME et FNE :
guide-pratique-impacts-smartphone.pdf

Ecoutez la courte émission "c'est notre planète" du 13 septembre 2017 sur RTL :

dimanche 24 décembre 2017

Joyeux Noël !

jeudi 21 décembre 2017

Pour tout savoir sur les compteurs communicants, Linky, Gazpar et cie...

Faut-il refuser les compteurs communiquants : Linky, Gazpar et cie ?
Conférence filmée le 3 novembre 2017 à Poitiers
Organisée par le collectif Deux-Sèvres Refus linky Gazpar
Animée par Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Responsable du site web : http://refus.linky.gazpar.free.fr

mercredi 20 décembre 2017

La pleine conscience - Méditation guidée pour donner du sens à sa vie


Elizabeth Couzon
Eyrolles Pratique – Développement personnel
ISBN-10: 2212567081

Un nouveau livre sur la méditation de pleine conscience ?
Que va-t-il m'apporter de plus ?
Dans son introduction, Elizabeth Couzon énonce deux questions que nous nous posons souvent face à un livre qui traite d'un sujet à la littérature abondante. Et c'est bien le cas de la pleine conscience (ou Mindfulness ou pleine présence) pour laquelle nombre d'ouvrages remplissent les étagères des libraires. Je vous en ai moi-même parlé à plusieurs reprises ici, ayant lu déjà pas mal de livres sur cette pratique de méditation laïque que je pratique depuis assez longtemps déjà.

Revenons à ces deux questions. Les éléments de réponse sont tout d'abord tactiles et visuels.
Tactiles lorsque l'on prend cet ouvrage de taille moyenne, peu épais, il fait moins de 180 pages, à la couverture lisse agréablement ornée d'un coquelicot un peu flou. Couverture qui annonce la présence d'un CD audio de 120 minutes. Un détail fort intéressant puisque ces deux heures d'écoute nous guident dans 20 méditations que l'on trouve bien évidemment dans le texte du livre. Un livre éminemment pratique puisqu'il nous propose 43 exercices et méditations.

Elizabeth Couzon ne limite pas son propos à la pratique de la méditation de pleine conscience. Elle débute son ouvrage en la définissant et en nous en exposant les fondements historiques. Vient ensuite un aperçu des recherches scientifiques qui ont démontré les bienfaits de cette méditation et qui en expliquent les mécanismes par lesquels elle agit.
La partie purement pratique est segmentée en trois parties.
La pratique formelle qui nécessite de réserver des moments dédiés au cours de notre journée.
La pratique informelle qui aide à débrancher le pilote automatique qui guide si souvent notre vie quotidienne.
La bienveillance, l'altruisme et les relations aux autres qui nous relient à notre humanité.

J'ai trouvé ce livre intéressant dans son aspect "théorique" et très utile par son approche pratique.
Ses nombreux exercices et méditations guidées sont fort bien présentés. Les MP3 du CD audio apportent un plus et facilitent grandement la mise en pratique.
L'ouvrage séduira le méditant débutant, surtout s'il préfère une approche strictement laïque à celle davantage orientée religion de certains auteurs réputés dans le domaine.

Pour quelques extraits

https://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212567083/9782212567083.pdf

lundi 18 décembre 2017

Un Noel à votre image ...

Un_Noel_sans_prise_de_tete.png

Bonjour à tous!!

Aujourd'hui voici un article d'actualité. Je vais vous parler de Noël...

Première chose qui pour moi à toute son importance:
Vous êtes libre de vivre cette période comme bon vous semble!

Si comme moi vous en êtes arrivée à détester Noël et si vous envie de vivre cette période de fête comme vous l'entendez. Vous avez le droit de dire non. Le droit de vous écouter, d'écouter vos convictions et d'écouter votre corps.

Pourquoi accepter cette surconsommation?
Pourquoi accepter cette profusion de nourriture, ces cadeaux, cette hypocrisie indécente?

Respectez vous. Vous avez la possibilité de passer un beau Noël sans tomber dans la surconsommation. Noel est un moment que l'on devrais passer avec les gens qu'on aime sans stress et sans obligations.
Vous pouvez faire minimaliste à tous les niveaux et quand même passer de bons moments.

-Limitez les cadeaux. Les adultes ont ils vraiment besoin d'en avoir? Les enfants ont ils vraiment besoin d'avoir une montagne de jouets. Noël est une occasion pour transmettre des valeurs à ses enfants. Je sais il y a l'histoire du père noël...certes! Si vous avez décidez de les laisser croire au père noël (ce qui n'est pas le cas de tous, il faut le savoir) vous pouvez mettre vos valeurs dans sa tournée, il aurait par exemple pour mission d'apporter une chose utile et une chose dont on rêve et juste ça... car Noël c'est avant tout un moment de partage en famille...Les enfants comprennent en général très bien les choses si on leur explique.
-Fabriquez vos cadeaux, si vous êtes du genre créatif c'est assez valorisant d'offrir les cadeaux que l'on a fabriqué de nos mains. Le net regorge de tutos supers sympas pour ceux qui ont le temps et le talent.
-Que chacun apporte quelques choses pour le repas, la maîtresse de maison est encore trop souvent hyper sollicitée, tellement qu'elle ne profite de rien. Sommes nous vraiment obligé de passer noël avec du foie gras et du saumon? que chacun fasse son plat préféré, pour le faire partager aux autres, c'est un bon moyen pour mieux connaitre les goûts des autres et pour faire de nouvelles découvertes culinaire et échanger des recettes.
-Que chacun fasse le service et la vaisselle également le partage passe aussi par ce type d'attention.
-Pensez à la ressourcerie pour acheter vos déco de Noël
-La seconde main est également une possibilité pour les cadeaux, la déco etc..
-Vous pouvez également offrir autre chose que du matériel. Permettre à un enfant de la famille de faire une activité sportive par exemple. Offrir de votre temps et de vos compétences en transmettant votre passion le temps d'une journée (atelier jardinage, atelier dessin, poésie etc...). Ou encore faire connaitre un petit producteur du coin en offrant un panier garnie local .

Il y a mille et une autres façon de passer Noël. Il y a surtout la votre

Si l'on se donne la possibilité de s'éloigner du coté commercial de Noël , ça reste une belle fête.

Ferme des 1000 vaches : la lutte continue !

L'association Novissen continue son combat contre la ferme des 1000 vaches.
Trois mots-clés ont animé sa dernière Assemblée Générale : résistance, détermination, solidarité !

Résistance, car l'association considére toujours cette usine comme illégale et son mode de production comme dangereux pour la planète ! Son objectif est d'abord le profit sans tenir compte des conséquences sur la santé, l'environnement et le bien-être animal ! Le modèle « 1000 vaches » est complètement dépassé malgré sa technologie qui se veut de pointe !

Détermination, car l'association ira jusqu'au bout sur le plan juridique ! Trois appels sont en cours à la Cour Administrative de Douai, et s'il le faut l'association poursuivra en Conseil d'Etat ! Elle a la certitude d'être dans un combat juste, et d'être confrontée à un projet truffé d'irrégularités quoi qu'en dise son gérant. Les citoyens ont droit à la justice !

Solidarité, car bien évidemment, cette lutte s'inscrit dans un combat global contre l'industrialisation forcenée de l'agriculture qui met à mort les paysans ! Novissen est au côté de ceux et celles qui luttent contre les élevages géants (poules, cochons, lapins…) et de ceux et celles qui promeuvent une agriculture de qualité, de proximité, respectueuse de l'animal ! De nombreuses alternatives existent, cela commence à se savoir, et l'association se réjouit du développement spectaculaire des circuits courts et du bio dans notre pays ! Les mentalités évoluent enfin !

Si vous ne l'avez pas encore fait, et si vous voulez savoir dans quel contexte s'implante l' usine des 1000 vaches, allez voir l'excellent documentaire allemand diffusé sur Arte récemment : « Planète lait » !
Il est visible ici jusqu'au 19/02/2018.


Vous y apprendrez, entre autres, que ce sont les coopératives laitières qui font la loi, que, pour un litre de lait produit, on a aussi 3 litres de purin…Pour les 1.000 vaches, qui sortent 27.000 litres de lait par jour, c'est plus de 80 tonnes de lisier par jour à stocker, et ensuite à épandre…Tout cela sans aucun impact sur l'environnement selon le gérant…!
Vous y apprendrez aussi qu'aucun producteur en Europe ne peut survivre sans les subventions… Combien de PAC par an pour les 1000 vaches ? Plus de 300.000 € !
Il est clairement démontré que c'est le contribuable qui fournit le carburant pour l'exportation et ruine les paysans d'Afrique qui viendront s'échouer sur nos côtes !
Les Pays-Bas ont par ailleurs tellement de lisier qu'ils en vendent même à l'étranger !

Les 1.000 vaches sont clairement un maillon important du système en place en exportant tout le lait produit en Belgique…
Où va donc ensuite ce lait, réduit en poudre avec un coût énergétique important ? En Chine ? Au Sénégal comme le montre le reportage ?

Novissen poursuit sa lutte et organisera plusieurs conférences importantes sont déjà prévues pour 2018 avec O. Nouaillas, journaliste à "La Vie", François Veillerette de "Générations Futures", et le Professeur Cicolella président du "Réseau Environnement Santé".

Pour plus d’information

Allez sur le site de l'association Novissen : http://www.novissen.com


samedi 16 décembre 2017

Notre Dame des Landes, la mobilisation ne faiblit pas. Rendez-vous le 10 février 2018 sur la ZAD !

Les média ont largement relayé l'actualité récente du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes.
Il est incontestable que le rapport remis par les trois médiateurs confirme nombre d'arguments des opposants.
Le Premier Ministre annonçait lui même qu'faut maintenant décider entre deux options : construire un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes ou aménager l'aéroport actuel.

Alors que le gouvernement devait trancher avant Noël c'est maintenant en janvier qu'il devrait décider.
La raison l'emportera-t-elle contre les lobbies politique et BTP ?
Rien n'est sûr. Je ne parierais sur aucune des deux options même si j'espère l'abandon du projet.

Sur la ZAD on reste aussi très prudent.
Une fête sera bien sûr organisée en cas d'abandon. L'opposition ne faiblit pas, bien au contraire.

Un rassemblement aura lieu le 10 février 2018.
Le mouvement anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes a pris acte du rapport des médiateurs et attend la décision du gouvernement.
Quelle que soit cette décision, l'ensemble du mouvement appelle à une mobilisation sur la zad, le samedi 10 février, date de l'échéance de la Déclaration d'Utilité Publique (DUP).



vendredi 1 décembre 2017

Green Friday-cent pour cent naturel-Les graines paysannes

Green_Friday__3_.png

Aujourd'hui j'entre dans la résistance!! J'achète des graines paysannes.... et je fais mon potager façon permaculture, bien sûr !

J'ai le souvenir de mon papa qui faisait sécher ses graines de tomates et de courges sur des feuilles de papier essuie tout à la maison, nous avions des cageots de légumes et quelques fruits provenant de son jardin toutes les semaines. j'ai le souvenir de ces merveilleuses tomates de leur pulpe charnue et de leur goût sans pareil. Puis un jour cela n'a plus été possible, les légumes se sont mis a ne plus donner assez de graines et le peu ne produisaient plus rien. J'ai vécu dans le silence la montée en puissance des semences Frankenstein.

Qui dirige la nourriture, dirige le monde

Je crois que les grandes multinationales semencières que nous connaissons malheureusement que trop bien, l'on bien compris. Ils ont réussi à imposer sur le marché des graines hybrides qui nécessitent un apport constant d'engrais de synthèses et de biocides, polluent notre terre et ne sont pas reproductible. Les espèces locales quant à elles disparaissent au profit des ces semences Frankenstein. Nous y perdons notre héritage. Nous polluons notre corps. Nous y perdons nos valeurs et notre santé

Mais nous pouvons changer la donne en choisissant de cultiver notre propre potager en y semant des semences paysannes.

Pierre Rabhi a dit : Cultiver son jardin est un acte politique de légitime résistance

Je vous propose donc de diriger le monde vos assiettes. Après tout cela n'est qu'une construction humaine, ce que nous vivons, nous l'avons construit, le jour ou il n'y aura plus d'intérêt financier les hommes arrêterons peut être de faire pousser de la merde. Si nous arrêtons d'acheter de la merde peut être que plus personne n'en vendra. Je fais de l'économie de comptoir..... je vous l 'accorde....Mais imaginons 30 secondes que cela puisse être vraiment si simple. Naïf ou pas, cela fait combien d'année que les premiers reportages dénonçant les multinationales semencières ont vu le jour, alors certes ils nous prennent toujours autant pour des être stupides...Mais combien d'initiatives citoyennes ont aussi vu le jour? Peut être de trop petites gouttes pour certains, peut être trop lentes, mais elles ont le bon goût d'être là. Choisir de faire son potager et d'y planter des graines reproductible c'est une petite goutte certes, mais c'est également un acte fort et porteur d'espoir.

On ne peux pas aborder la question des graines paysannes sans parler de la permaculture. La permaculture est un sujet très dense et au premier abord complexe. Plus qu'une manière de jardiner, c'est un véritable état d'esprit. Le mot qui pourrait résumer la philosophie de la PERMA , c'est interdépendance. En effet tout repose sur la prise de conscience que chaque élément du monde a une influence sur les autres. en agissant sur un élément cela entraîne la modification en cascade de tout les autres. Agir sans avoir cela en tête, entraîne des catastrophes que nous connaissons que trop bien. appauvrissement des sols, disparitions des oiseaux, des abeilles etc...Entreprendre une démarche PERMA c'est renouer le contact avec les éléments, prendre conscience de notre impact sur le monde qui nous entoure et ainsi devenir un citoyen plus réfléchit.

Sepp Holzen a prouver qu'il était possible de cultiver son potager en permaculture dans une jardinière sur son balcon de 6m². Six petits m² pour planter les graines de la vie ma foi ! pourquoi pas !

Comment se fournir en graines paysannes et comment en savoir plus sur la permaculture ?

Voici une liste des sites qui vendent ce type de semence:

http://www.biaugerme.com/
https://kokopelli-semences.fr/
https://www.fermedesaintemarthe.com/
https://www.germinance.com/index.php

Pour des infos sur les graines paysannes :

http://www.semencespaysannes.org/
http://www.semeur.fr/wiki/index.php?title=Accueil

Je vous invite également à aller voir ce que dit le Réseau des semences paysannes sur la soit disant fabuleuse prise de conscience de carrefour
http://semencespaysannes.org/le_marche_interdit_nouveau_marche_de_dupes_115-actu_406.php

Et si vous voulez vous former à la permaculture les vidéos de Damien Dekarz (chaîne youtube permaculture agroécologie etc...) sont top.

lundi 27 novembre 2017

Europe, scandaleuse décision de renouveler l'autorisation du glyphosate

Aujourd'hui les 28 États membres de l'Union Européenne ont finalement décidé de pour renouveler l'autorisation du pesticide glyphosate pour 5 années supplémentaires.
Alors que le Parlement européen demandait une sortie de ce pesticide classé cancérigène probable par le Centre international de recherches contre le cancer (CIRC), une branche de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 18 pays membres ont voté pour l'autorisation pour cinq ans. La Bulgarie, l'Allemagne, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, l'Irlande, l'Espagne, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni ont voté pour l'autorisation. La Belgique, la Grèce, la France, la Croatie, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte et l'Autriche ont voté contre, et le Portugal s'est abstenu.

Les lobby ont gagné cette manche importante, Monsanto doit se frotter les mains.
Encore une fois l'argent prime sur la santé des populations et, en premier lieu des agriculteurs.

La France pourra-t-elle interdire ce pesticide sur notre territoire ?


dimanche 26 novembre 2017

Pas d'hydrocarbures dans nos aliments !


L'association Foodwatch a révélé il y a deux ans que des huiles minérales dérivées d’hydrocarbures migrent des emballages vers nos aliments.
Elle avait testé 120 produits alimentaires en Europe. Verdict inquiétant : 60% des aliments achetés en France testés étaient contaminés par les « MOAH », la catégorie la plus dangereuse de ces huiles minérales.
Les MOAH sont reconnues potentiellement cancérigènes, mutagènes, et perturbateurs endocriniens.

Il y a un an, suite à la campagne de foodwatch, six enseignes de la grande distribution – E.Leclerc, Lidl, Carrefour, Intermarché, Casino et Système U – s’étaient engagés à respecter des seuils clairs dans les aliments : pas de quantité détectable de MOAH et une teneur maximale de MOSH de 2mg/kg.

Pour aller plus loin, Foodwatch a lancé une pétition demandant au gouvernement français de fixer des limites strictes à la présence d’huiles minérales dans les aliments, et de rendre obligatoire l’utilisation de barrières qui protègent les aliments.
Plus de 124 000 personnes l'on signé, et vous ?

Passez à l'action et signez maintenant !
https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/emballages-toxiques/petition-europeenne/

Pour plus d’information

Allez sur le site de l'association Foodwatch : https://www.foodwatch.org/fr/accueil/

samedi 25 novembre 2017

Bande dessinée - Les nanoparticules nous envahissent

Voici une excellente bande dessinée pédagogique sur les nanos, dessinée par Géraldine Grammon, proposée par l’Association de Veille et d’Information Civique sur les Enjeux des Nanosciences et des Nanotechnologies (Avicenn).


Pour plus d’information

Visitez le site Veille Nanos.

vendredi 24 novembre 2017

Green Friday-cent pour cent naturel- J’achète un produit, qu'elles questions se poser?

Green_Friday__2_.png Je suis un consommateur responsable, donc oui je me pose des questions face à mon rayon de supermarché.

1/ En ai-je vraiment besoin? (comme ça si vous répondez non pas besoin de passer aux questions suivantes, c'est vite vu et ça va vous faire faire des économies. Ne me remerciez pas, c'est avec plaisir.
2/Est il biodégradable?
3/Est il recyclable?
4/Quel est sa durée de vie?
5/Serais je capable de le réparer?
6/Ai-je confiance en le mangeant? ou en le mettant sur ma peau?

Si vous avez répondu non à pas mal de ces questions, voici la derniére et non des moindres question à vous poser :

7/ Existe t-il une alternative, plus saine, plus bio, plus zéro déchet et qui me fera répondre oui à mes questions?

- page 1 de 118