Raisin muscat bleu : quelles sont ses qualités ?

De nombreuses variétés de raisins sont cultivées à travers le monde. Parmi celles-ci, il y a le muscat bleu. Ce dernier est apprécié non seulement pour ses caractéristiques, mais également pour ses propriétés. Pour vous permettre d’en savoir plus, nous allons vous faire une présentation du raisin muscat bleu et vous donner ses qualités.

Ce qu’il faut savoir sur le raisin muscat bleu

Le muscat bleu ou Garnier 83/2 est un cépage noir de table. Il est issu du croisement de Garnier 15/6 avec Seyve-Villard 20-347. Le muscat bleu a été obtenu pour la première fois en 1930 par le pépiniériste Garnier, un éleveur de vignes suisse. Le muscat bleu est apprécié pour son agréable goût. Il est référencé et inscrit au catalogue français des variétés de raisin de table. Cela permet sa commercialisation dans l’Union européenne. Vous avez ainsi la possibilité de trouver du raisin muscat bleu dans un pays autre que la Suisse. Vous le reconnaîtrez facilement par ses caractéristiques.

Les caractéristiques du raisin muscat bleu

Le raisin muscat bleu se caractérise tout d’abord par ses feuilles à 5 sinus. Ces dernières présentent une légère coloration verte à leurs extrémités lorsqu’elles sont jeunes et deviennent totalement vertes lorsqu’elles atteignent le stade adulte. À cela s’ajoute l’aspect de ses grappes qui sont grandes et lâches. Elles présentent également des baies grandes et ovales avec une chair de couleurs mauve et bleu.

Lisez aussi :  Naturabuy : la boutique en ligne spécialisée sur la chasse et la pêche

Le débourrement du raisin muscat bleu se fait dès mi-avril avec une vigueur moyenne. Sa floraison en revanche est assez précoce, elle débute dès le mois de juin tandis que la maturité s’obtient dès mi-août et dure jusqu’en septembre. Pour ce qui est de son cep, il affiche une vigueur moyenne. Ces différentes caractéristiques contribuent aux qualités du raisin muscat bleu.

raisin muscat bleu qualités

Les qualités du raisin muscat bleu

Les principales qualités du raisin muscat bleu sont, entre autres, sa résistance. Ce cépage présente en effet une très bonne résistance aux maladies cryptogamiques notamment. Il est ainsi résistant à l’oïdium, au mildiou et au botrytis. À cette résistance aux maladies fongiques, s’ajoute également celle aux gelées de printemps. Il faudra toutefois que celles-ci ne soient pas tardives. Enfin, sachez que le raisin muscat bleu présente une bonne résistance à la montagne moyenne et aux gelées d’hiver sur ses parties lignifiées. Pour profiter de ces qualités, il est primordial de bien cultiver cette variété de raisin.

Comment cultiver le raisin muscat bleu ?

Pour pouvoir profiter des qualités du raisin muscat bleu, il vous faut au préalable réussir votre culture. Pour ce faire, vous devez premièrement privilégier une région suffisamment ensoleillée. Cette condition est essentielle pour obtenir une récolte généreuse et sucrée. Vous devez ainsi vous assurer que le sol ne contient pas assez d’eau. Si tel est le cas, vous pourrez y remédier en apportant du gravier, de la caillasse ou de la pouzzolane au sol.

Pour former la vigne, vous pouvez vous appuyer sur des tiges vigoureuses dont l’orientation convient au support afin de les bichonner pendant la première année. Ces tiges solidement fixées et bien dirigées vont ainsi constituer la colonne vertébrale de la plante durant toute sa vie. Pour solidifier cette structure, vous laisserez des sarments secondaires s’y développer. Vous devrez toutefois veiller à éliminer les tiges concurrentes de manière régulière afin de favoriser la structure principale.

Lisez aussi :  Fontaine à eau : les plus belles de France

Pour entretenir vos cultures, assurez-vous de les tailler et de les palisser régulièrement. L’objectif ici sera de raccourcir les tiges de l’été précédent. Vous devrez les couper en biais au-dessus du 2e ou du 3e œil, en tenant compte de l’orientation la plus pratique pour le futur palissage. Cette action permet non seulement d’améliorer la vigueur du plant, mais également d’optimiser la quantité de la récolte. Par la suite, vous devrez délicatement guider les nouvelles pousses sur leur support.

Si vous faites le choix des cultures en pot, optez pour des contenants qui ont une hauteur d’au moins 45 cm et un diamètre de 35 cm. Privilégiez également un mélange à base de terre de jardin plutôt que du terreau. Il ne vous restera plus qu’à y apporter une formulation libération lente ou tout simplement un engrais organique. Pour prévenir les maladies, vous devez éviter de laisser les raisins sur la vigne ou à son pied en hiver. Ils risqueront de servir de refuge à des agents pathogènes. De même, en début de printemps vous devez utiliser un traitement préventif comme la bouillie bordelaise. Le traitement devra se faire dès l’apparition de bourgeons joufflus et verts et permettra d’écarter les maladies.

Cent pour cent naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *