Piscine avec margelle en pierre
Maison / BTP écolo
 
Sélection
 

Le guide des margelles de piscine en pierre : définition, couleur, type de pierre, pose, entretien

Vous vous demandez ce que sont les margelles de piscine en pierre ? Les margelles, placées en bordure de piscine, ont une fonction plutôt décorative. Toutefois, cet abord de piscine aussi à réduire l’entrée des eaux et des saletés extérieures dans la piscine.

Découvrez dans ce guide des informations intéressantes à savoir avant de passer à l’achat de votre margelle de piscine en pierre.

C’est quoi une margelle de piscine en pierre ?

Margelle de piscine en pierre
Margelle de piscine en pierre

La margelle de piscine est l’élément utilisé dans la fabrication du rebord surélevé d’une piscine enterrée. Elle donne un aspect esthétique plaisant à une piscine. La margelle de piscine en pierre présente l’avantage d’offrir plus de sécurité en prévenant les chutes, de par l’adhérence de la pierre.

C’est quoi une margelle en pierre reconstituée ?

La pierre reconstituée désigne le produit de l’assemblage d’agrégats de pierres naturelles. Ceux-ci sont réduits en une pâte qui sera moulée pour former les margelles de piscine. Fidèle imitation de la pierre naturelle, la pierre reconstituée est nettement différente du béton moulé. Elle suscite toutefois certaines réticences auprès des consommateurs. L’avantage des margelles en pierre reconstituée, c’est qu’elles s’acquièrent à un prix plus abordable que les margelles de piscine en pierre naturelle.

Et une margelle en pierre naturelle ?

Différents types de roches peuvent être utilisés pour fabriquer des margelles de piscine en pierre naturelle. Elles sont appréciées pour leur authenticité, leur apparence chic et esthétique. Elles se démarquent aussi par leur haute résistance à l’eau et aux intempéries. Elles s’adaptent aux variations de climat. Les margelles en pierre naturelle sont donc très robustes, jolies et chic.

Lisez aussi :  Traitement de l'eau du robinet : ce que vous pouvez faire à votre niveau

Quelles sont les différentes couleurs de pierres pour une margelle ?

Il existe des pierres de toutes les couleurs
Il existe des pierres de toutes les couleurs

La couleur des pierres d’une margelle de piscine constitue un critère de choix sur le plan esthétique. Caractéristique naturelle, la couleur renseigne également sur la nature et les propriétés de la roche en question.

Les margelles de piscine en pierre grise

Le gris, couleur typique du granit, ramène à l’image de la nature. Grâce aux margelles de pierre naturelle grise, le décor rappelle les piscines naturelles. Cela cache quelque peu la touche de la fabrication humaine. Cet aspect naturel accroît le charme de la piscine, d’autant plus que la pierre grise offre une allure élégante et authentique. Tout ceci n’enlève en rien le caractère moderne du rebord de piscine qu’est la margelle.

Les margelles de piscine en pierre bleue

La pierre bleue est l’appellation attribuée à une roche calcaire. En réalité, elle est de couleur gris bleu. Elle devient sombre au contact de l’eau et sous l’effet du polissage. Les pierres bleues contribuent à l’élégance et l’esthétique de la piscine, ainsi que de son décor. En plus, la pierre bleue est très résistance à l’eau, aux variations de température et aux intempéries. Non poreuse, elle est hermétique à l’humidité et non gélive. Elle présente une texture douce et une surface mate et non glissante. Les margelles de piscine en pierre bleue sont, par ces qualités multiples, considérées comme idéales pour entourer la piscine, surtout si vous aimez le bleu.

D’un point de vie esthétique, la couleur bleue des pierres du contour de la piscine s’accorde bien avec le bleu de la couleur de l’eau de la piscine.

La pierre de Bourgogne pour les margelles de piscine

La pierre de Bourgogne, de son nom d’origine le Comblanchien, est une roche calcaire pure. Extraite dans des strates datant de plus d’un million d’années, elle présente un aspect similaire à celui du marbre. Il est apprécié des fabricants de margelles parce qu’il est facile à travailler. Les margelles en pierre de Bourgogne s’adaptent parfaitement à l’environnement de la piscine. La roche est très résistante aux effets des saisons, notamment au gel et à la chaleur. Les margelles conçues avec ce matériau assurent une protection contre les dérapages.

Lisez aussi :  En finir avec la dermite séborrhéique naturellement avec des traitements naturels

D’autre pierres possibles pour une margelle de piscine

Le choix du matériau pour fabriquer les margelles de piscine en pierre naturelle est très large. Il existe de nombreuses pierres naturelles qui peuvent tout à fait convenir pour la réalisation d’une margelle de piscine.

La pierre de lave

La pierre de lave désigne une roche volcanique originaire d’Asie. De couleur noire, elle est très appréciée dans le domaine du décor pour donner un effet chic. Les margelles en pierre de lave gagnent de plus en plus en notoriété au niveau des styles de design contemporain. La pierre de lave peut également intervenir dans la confection des terrasses et des autres éléments architecturaux externes, ce qui peut donner une harmonie à l’ensemble. Cela assure donc l’homogénéité du décor extérieur.

En outre, les margelles en pierre de lave présentent une finition flammée qui leur procure une propriété antidérapante.

La pierre de Travertin

Les margelles en pierre de Travertin sont fabriquées dans une roche sédimentaire poreuse. Le Travertin présente une structure irrégulière et une surface lumineuse. La fabrication des margelles se fait suivant un procédé naturel, respectant l’environnement. Il apporte un éclat naturel qui embellit l’environnement de la piscine, surtout les jours ensoleillés. Les variations de température ne l’affectent pas. Il n’est pas exposé aux risques d’efflorescence.

Le Travertin offre plusieurs choix au niveau des coloris. La construction du rebord de piscine est simple à réaliser, les margelles sont faciles à mettre en place. Elles sont en plus très durables et nécessitent très peu d’entretien.

La pierre de Bali

La pierre de Bali présente une apparence naturelle typique. D’origine volcanique, elle contient de la zéolite. Ce composant permet à la roche de purifier l’eau de la piscine. Il absorbe les métaux lourds et l’ammonium et les empêche de s’accumuler. Les margelles en pierre de Bali peuvent aider à diminuer l’usage de chlore pour l’entretien grâce à cette propriété purificatrice. L’eau prend naturellement une apparence limpide.

Lisez aussi :  4 conseils pour sublimer sa maison avec les portraits-peintures

Les pierres de Bali possèdent également une propriété de restituant thermique. Elles offrent un contact agréable à la peau, une sensation de bien-être. En outre, elles sont antidérapantes et résistantes. Sur le plan esthétique, les margelles en pierre de Bali présentent des structures très variées, associant divers assortiments de couleurs non répétitifs. Résistantes au frottement, elles ne sollicitent pas d’entretien particulier.

Comment poser des margelles en pierre autour de sa piscine ?

Comment poser des margelles de piscine en pierre ?

La pose des margelles intervient en dernier lieu, quand la piscine est finie. Elle est consécutive au nettoyage et au séchage de la surface de la ceinture de béton.

Avec quoi coller des margelles de piscine en pierre reconstituée ?

Les margelles se posent à sec et avec précision sur la surface du béton autour de la piscine. L’encollage se fait avec du mortier ou mortier-colle. Les joints, fabriqués avec un mélange de ciment blanc et de sable parachèvent la pose des margelles. La pose a lieu de préférence en temps frais et sec.

Comment nettoyer une margelle de piscine ?

Le nettoyage des margelles de piscine en pierre s’effectue à l’apparition des tâches, ou en entretien. Toutefois, la nature de la pierre détermine le type de nettoyage approprié et sa fréquence.

Comment nettoyer les margelles en pierre reconstituée ?

La fréquence recommandée pour le nettoyage des margelles en pierre reconstituée est de une à deux fois par an. Toutefois, cela n’empêche pas un nettoyage en cas de besoin, notamment après le gel d’hiver. L’assemblage des éléments de la pierre reconstituée ayant mis en jeu des liants, la prudence est de mise pour l’usage des produits nettoyants. Il est recommandé d’éviter tout produit agressif. La Javel, la soude et les solvants sont à bannir. De même les jets d’eau à haute pression ne sont pas conseillés parce qu’ils risquent d’altérer les liants.

Sur le même sujet :

Ajouter un commentaire