Comment fonctionne une éolienne ?

Vous vous demandez comment fonctionne une éolienne ? Plusieurs entreprises et quelques particuliers ont désormais recours à l’utilisation de l’éolienne pour satisfaire leur besoin en électricité. Il faut avouer que c’est une démarche éco responsable qui permettrait de faciliter la transition énergétique. Voici des informations complètes qui vous permettront de répondre à la question comment fonctionne une éolienne ?

La composition du dispositif d’une éolienne

Pour mieux comprendre comment fonctionne une éolienne, il est impératif de connaître ces composants. Les éoliennes sont souvent constituées de quatre principales structures que sont : le rotor, la nacelle, le mât et la base.

Le rotor

Le rotor est souvent constitué de trois grandes pales. Ces trois composants sont reliés par un moyeu (l’objet sous forme de nez que l’on voit généralement sur une éolienne). La dimension des pales est fréquemment comprise entre 25 m et 60 m, avec un poids qui varie de 6,5 tonnes à 35 tonnes. Elles peuvent effectuer près de 25 tours par minute.

La nacelle

C’est une structure qui repose essentiellement sur le mât. Il est composé de plusieurs éléments dont : des éléments électroniques, des éléments mécaniques et des éléments électriques. Tous ces composants et leur bon assemblage sont vitaux pour le fonctionnement de l’éolienne.

La tour ou le mât

C’est la structure qui contient le transformateur et le système de commande électrique. Généralement, il ressemble à un cône et mesure souvent entre 50 m et 130 m en hauteur. Le diamètre d’un mât peut être compris entre 4 m et 7 m.

Il est possible d’accéder à l’intérieur creux de la tour en passant par une ouverture construite à la base. Ainsi, les techniciens peuvent aisément avoir accès aux différents constituants, dont le transformateur. C’est elle qui permet d’adapter la tension de l’électricité fournie par l’ensemble du système pour un usage efficace. La tour sert aussi à maintenir la nacelle.

La base

C’est elle qui permet de garder le mât en équilibre afin d’éviter une chute sous l’action du vent. Très souvent (lorsqu’il s’agit de mât onshore), il est composé de béton armé et est de forme circulaire.

Comment fonctionne concrètement une éolienne ?

Pour fonctionner, l’éolienne a nécessairement besoin d’un vent ayant une vitesse d’au moins 15 km/h. L’énergie fournie est optimale lorsque la vitesse du vent est de 50 km/h. Quand le vent est trop fort (plus de 90 km/h), l’éolienne cesse de fonctionner automatiquement pour des raisons de sécurité.

Sous l’action du vent, les pales se mettent à tourner. À l’intérieur de la nacelle se trouve un amplificateur qui augmente la vitesse apportée par les pales. L’énergie mécanique créée par l’amplificateur est ensuite utilisée pour la production de l’électricité par un générateur.

La vitesse des pales n’est pas suffisante pour produire de l’énergie. L’amplificateur a donc pour rôle d’optimiser cette dernière. Le courant produit est ensuite adapté par le transformateur pour un usage domestique ou industriel.

En résumé, voici comment fonctionne une éolienne en trois phases principales :

  • La rotation des pâles sous l’effet du vent ;
  • La production de l’électricité en fonction de la vitesse des pales ;
  • L’adaptation de la tension de l’énergie produite par le transformateur pour un usage efficace.

Vous en savez maintenant plus sur le fonctionnement d’une éolienne.

100% Naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *