Manger de façon écologique

 Si vous avez adopté un mode de vie écologique ou si vous cherchez des moyens de le mettre en œuvre, la nourriture que vous mettez sur votre table est peut-être un élément que vous avez négligé. L’alimentation écologique n’est pas nécessairement compliquée, mais elle implique une certaine prise de conscience et des changements possibles.

Les choix alimentaires « durables » sont les aliments qui sont cultivés et récoltés de manière écologiquement responsable. Par exemple, les cultures qui sont fortement arrosées de pesticides et de fongicides sont non seulement considérées comme moins saines, mais ces méthodes agricoles conventionnelles entraînent également la « mort » du sol et l’écoulement de produits toxiques.

Voici quelques conseils sur la façon d’appliquer le mode de vie écologique à ce que vous mangez :

Fruits de mer

La question de la durabilité appliquée aux produits de la mer a été mise en avant récemment. Le poisson, en particulier le saumon, est considéré comme un aliment très sain et une bonne source de graisses saines et de protéines. Toutefois, certains produits de la mer ne sont pas considérés comme durables.

Des espèces telles que l’hoplostète orange et la morue de l’Atlantique ne sont pas des choix durables en raison de leurs populations menacées. Selon certaines sources, les moules, le tilapia et les sardines sont, pour l’instant, des choix durables de fruits de mer.

Il convient de souligner que les poissons d’élevage ne constituent pas nécessairement le choix le plus durable ; parfois, les poissons sauvages sont meilleurs. En cas de doute, recherchez du poisson sauvage (il est de toute façon considéré comme plus sain) certifié par le Marine Stewardship Council.

Lisez aussi :  Zoom sur les différents vélos électriques

Produits

Il est probablement évident que les produits biologiques sont le choix le plus durable, mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, si vous devez choisir entre un poivron biologique importé de Hollande et un poivron conventionnel cultivé dans une petite ferme et transporté sur quelques kilomètres seulement, ce dernier sera probablement le choix le plus durable. Moins de carburant a été utilisé pour transporter le poivron local jusqu’à votre marché, et le poivron n’a probablement pas été aspergé de conservateurs ou de produits chimiques inhibiteurs de moisissures pour le préparer au transport.

 Il est également utile de demander si l’agriculteur local utilise des pesticides ou d’autres produits chimiques (il se peut qu’il ne le fasse pas, même si le label « biologique » n’est pas apposé sur ses produits).

Bien entendu, si vous pouvez le faire, cultiver vos propres produits biologiques est un choix écologique.

Viandes

L’agrobusiness à grande échelle et l’industrie de la viande sont devenus un sujet de préoccupation pour les personnes soucieuses de l’environnement dans le monde entier. Le problème de certains bovins est qu’ils sont élevés (ou « produits ») dans de grands parcs d’engraissement qui sont une source d’écoulements potentiellement toxiques et insalubres, et le bœuf nourri à l’herbe peut signifier que de grandes zones de forêt ont été défrichées pour faire place au bétail en pâture.

Cependant, le bœuf maigre, nourri à l’herbe et élevé en plein air est considéré comme un choix durable, tout comme le poulet élevé en plein air. Encore une fois, il est préférable d’opter pour le local. Si vous connaissez un chasseur, essayez de lui procurer de la venaison (c’est un produit aussi libre et nourri à l’herbe que possible !) Vous connaissez peut-être aussi un agriculteur local qui pourrait envisager de vous vendre un de ses poulets ou une de ses dindes.

Lisez aussi :  Quel est le webmail de EDF ?

Certains experts soulignent que le simple fait de réduire la consommation de viande est également un choix écologique.

Cent pour cent naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *