Eva Joly n'a donc pas renoncé. C'était une éventualité.

Son retour fut tonitruant, qualifiant F.Hollande par un superbe "du bois dont on fait les marionnettes" et prenant ses distances concernant l'accord conclu avec le PS, en particulier sur la question nucléaire et l'intervention d'AREVA sur la filière MOX.

La position d'Eva ne plait pas à certains cadres du parti EELV.
Je gage que nombre de militants en sera au contraire satisfait.
J'en suis !