On le confond facilement avec un moineau vu son plumage et sa taille. Discret, furtif, il se déplace beaucoup au sol. Il visite rarement la mangeoire, préférant se délecter des graines que les autres oiseaux font tomber. Il reste peu de temps dans le périmètre de vision, pour l’admirer il faut être là au bon moment.

accenteur.mouchet.as.1.jpg

L'accenteur mouchet raffole des broussailles, des haies, des boqueteaux, des sous-bois denses, les boisements de résineux dans certaines régions. Il vit en plaine et en montagne, jusqu'à 2000 mètres d'altitude. On le rencontre dans les jardins, petits ou grands, mais ses habitudes discrètes rendent cependant sa détection parfois difficile.

L'accenteur mouchet se nourrit principalement de petits insectes (coléoptères, mouches, chenilles ou encore araignées) et en hiver il mange presque uniquement des baies et des graines. Il apprécie aussi les vers.

Cet oiseau possède la taille d'un rouge-gorge, mais il a un bec plus fin et une silhouette plus élancée. Il rappelle également le moineau domestique par son dessus brun rayé. il est d'ailleurs souvent confondu avec ce dernier en raison de sa coloration et de sa familiarité.

Son nid est placé à moins d'1,5 m du sol dans un buisson ou un arbuste, (souvent un petit conifère). Il se compose de mousse et d'herbes sèches, avec un soubassement de quelques brindilles. L'intérieur est garni de crin, de sporanges, de mousses, d'herbes fines et rarement de plumes. La femelle couve 3 à 6 œufs turquoise vif pendant 13 à 14 jours.

accenteur.mouchet.jpg

L'accenteur mouchet n'est pas querelleur et accepte le voisinage de ses semblables même sur un espace restreint, particulièrement en hiver. A cette saison, il arrive que les mouchets s'appellent et se répondent pour garder le contact tout en s'évitant puisqu'ils sont individualistes. Ils semblent avoir adopté un principe, tout aussi valable pour les humains, à savoir que pour vivre durablement en paix avec les autres, il faut savoir garder un peu de distances !

Dernière précision, l'accenteur n'est pas très fidèle...

Le chant de l'accenteur :

Mon avis

J’aime beaucoup cet oiseau, l’accenteur mouchet. Cette année, nous avons de la chance, deux accenteurs fréquentent notre refuge LPO...