9 conseils pour bien se soigner avec l’homéopathie

Avec l’évolution de la médecine moderne, il existe aujourd’hui plus d’une manière de lutter contre les maladies. Ainsi, pendant que certains préfèrent des médicaments classiques, d’autres se tournent vers le naturel ou encore vers des solutions intermédiaires. Dans un cas comme dans l’autre, ces méthodes de soins présentent des avantages indéniables pour les patients. On retrouve parmi elles l’homéopathie qui peut intervenir dans le traitement de nombreuses maladies. Toutefois, comme toute méthode de soin, il est indispensable de suivre quelques règles afin d’obtenir le résultat désiré. Découvrez dans cet article de nombreux conseils qui vous aideront à vous soigner grâce à cette médecine douce.

Se renseigner sur l’homéopathie

Avant d’avoir recours à une médecine, quelle qu’elle soit, il est primordial de rassembler le maximum d’informations sur celle-ci. L’homéopathie est une technique de soin qui prend en compte le patient dans sa globalité et non les symptômes de la maladie de façon isolée. Ses traitements, généralement naturels, ne dépendent donc pas de la maladie, mais varient en fonction de l’individu.

On dit alors qu’elle se fonde sur le principe de l’individualisation, car pour elle, chaque individu réagit différemment à une maladie et à une médication. Cette médecine douce est basée sur deux autres notions. Il s’agit tout d’abord du principe de la similitude qui consiste à guérir le mal par le mal. Elle stipule que la maladie doit être traitée avec une substance qui a également la capacité de provoquer ses symptômes. Dans ce cas précis, l’utilisation de ce composé dans un traitement homéopathique se fait à très faible dose.

On en vient alors au dernier principe fondamental, la dilution infinitésimale. On retient de celle-ci que lorsqu’une substance originellement toxique est diluée un certain nombre de fois, le principe actif est perdu. La solution obtenue loin d’être dangereuse pour la santé devient curative après quelques manipulations.

Lisez aussi :  L'acné : Description et conseils

Il est important de noter que le but en homéopathie est avant tout de rééquilibrer l’organisme et de le ramener à un état d’absence des symptômes de la maladie. Ses traitements sont faits pour la grande majorité avec des plantes afin de prévenir et de soigner le rhume, l’insomnie, les douleurs articulaires, la conjonctivite, les troubles gynécologiques, etc. L’ensemble de ces explications sur les remèdes d’homéopathie vous aidera à avoir le maximum d’informations avant d’essayer ce type de médecine.

médecine homéopathie

Consulter un homéopathe

Bien que l’homéopathie soit généralement considérée comme une médecine alternative, elle n’en demeure pas moins une science à part entière. Comme toute discipline, elle est enseignée à des professionnels de la santé qui vous aideront plus tard dans l’établissement d’un traitement adapté à votre situation. Dans le cas contraire, vous pouvez suivre la mauvaise médication ou diagnostiquer une maladie dont vous ne souffrez pas.

C’est pourquoi il s’avère indispensable de consulter un spécialiste en la matière avant la prise d’un quelconque traitement. L’homéopathe peut ainsi vous fournir un diagnostic précis, des traitements et un suivi adapté pour vous aider à guérir de votre mal.

Certains médecins généralistes sont également autorisés à recommander de l’homéopathie à leurs patients. N’hésitez donc pas à les consulter avant de passer à l’achat de vos médicaments.

Respecter les doses homéopathiques

Pour guérir efficacement d’un mal, vous devez suivre les doses prescrites par l’homéopathe ou tout autre spécialiste en la matière. Vous éviterez alors un surdosage qui pourrait nuire à votre état de santé au lieu de l’améliorer.

Respecter les doses, c’est également tenir compte de l’heure et de la fréquence de la prise du médicament. Par exemple, pour le traitement du rhume, vous pouvez prendre vos granules toutes les heures, et ce, avec un espacement progressif. En revanche, pour régler des troubles gynécologiques, les instructions pour la prise du médicament sont différentes.

Lisez aussi :  Comment raccourcir ses règles naturellement ?

En l’absence de prescription, vous pouvez privilégier une absorption au lever, au coucher ou avant les repas.

Protéger les médicaments homéopathiques

Les médicaments homéopathiques sont vendus sous diverses formes. On peut citer par exemple :

  • les gels ;
  • les sirops ;
  • les collyres ;
  • les globules ;
  • les granules ;
  • les pommades ;
  • les comprimés, etc.

Cependant, les granules et les globules demeurent les plus répandus dans le commerce. Grâce au processus de dilution qu’ils ont subi, ces médicaments sont sensibles à la pollution. Ils doivent donc être protégés et maniés avec précautions.

Il est conseillé de ne pas toucher directement avec les doigts les granules et les globules. Vous pouvez tout simplement vous servir des distributeurs intégrés au packaging pour prendre votre médicament.

Être patient lors du traitement homéopathique

Lorsque vous commencez un traitement homéopathique, vous devez être patient. Comme toute médecine, les granules ou globules ont besoin de temps pour agir et améliorer votre état de santé.

L’efficacité d’un traitement homéopathique dépend avant tout de la réceptivité de chaque patient. Les effets et la vitesse de guérison varient donc énormément d’un individu à l’autre. Des résultats peuvent être obtenus en quelques heures, quelques jours ou plusieurs mois après le début du traitement.

Identifier le dosage approprié pour votre mal

En homéopathie, le dosage est communément appelé dilution CH (Centésimal Hahnemanienne). Il existe à cet effet plusieurs types de dilution à savoir :

  • la dilution basse (4 CH et 5 CH) utilisée pour des maux aigus limités dans le temps ;
  • la dilution moyenne (7 CH et 9 CH) utilisée pour traiter les troubles fonctionnels ;
  • la dilution élevée (12 CH, 15 CH et 30 CH) utilisée pour des troubles chroniques qui durent dans le temps.

Contrairement à la médecine traditionnelle, ici, le 12 CH n’est pas plus fort que le 7 CH, ou encore le 15 CH n’est pas égal à trois fois 5 CH. Vous devez donc demander conseil auprès de votre pharmacien ou homéopathe afin d’identifier la dilution qui vous correspond réellement.

Lisez aussi :  En finir avec la dermite séborrhéique naturellement avec des traitements naturels

Traitement homéopathique et allopathique : est-ce possible ?

En réalité, il n’est pas recommandé de combiner plusieurs traitements différents. Néanmoins, les médicaments homéopathiques sont connus pour ne pas avoir d’effets secondaires et d’interactions chimiques avec les autres types de médicaments. Ces derniers sont issus de la médecine conventionnelle qualifiée d’allopathie. Il s’agit de l’ensemble des traitements qui ont pour but de contrecarrer les symptômes de la maladie.

Il n’est donc pas anodin que votre homéopathe vous prescrive d’autres médicaments en complément. Cela intervient notamment dans le cas des affections chroniques où il faut parfois combiner jusqu’à trois types de traitements pour obtenir une amélioration de l’état de santé du patient. Il ne tient qu’à vous de respecter les doses prescrites afin d’obtenir de meilleurs résultats.

La vente des médicaments homéopathiques a été légalisée partout en France. Vous pouvez alors vous approvisionner chez votre pharmacien ou dans une boutique en ligne dédiée.

Comment choisir son homéopathe ?

Comme mentionné plus haut, l’homéopathe est une personne qui a suivi des études de médecin classique avec une spécialisation pour cette branche. Vous pouvez alors demander à voir les preuves de ce cursus médical.

En Europe, dans certains pays, un homéopathe peut ne pas être issu du monde médical. Dans ce cas, la formation ainsi que la pratique sont réglementées par la norme européenne Afnor. Vous pouvez également choisir votre homéopathe sur la recommandation d’un parent ou d’un ami.

En définitive, l’homéopathie est un concept simple qui vise à améliorer l’état de santé d’un patient à travers des médicaments d’origine naturelle. Pour obtenir les meilleurs résultats à la suite d’un tel traitement, il vous suffit de suivre les conseils précédemment énumérés. Vous avez désormais les bonnes informations pour prendre soin de vous grâce à un traitement homéopathique en toute sérénité.

Cent pour cent naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *