Des solutions naturelles contre les moustiques

Quoi de plus pénible que des moustiques qui nous tournent autour et nous empêchent de dormir ou de profiter tranquillement de nos moments de détente dans notre jardin ou sur une terrasse par exemple ? Or, les moustiques (tout comme la plupart des insectes d’ailleurs) se sont habitués aux composés chimiques des produits insecticides et ont développé une certaine résistance. Heureusement, des solutions antimoustiques naturelles extrêmement efficaces existent et permettent de chasser et faire fuir ces indésirables sans toxicité.

Les huiles essentielles antimoustiques

Parmi les nombreuses solutions naturelles antimoustiques qui existent, les huiles essentielles (HE) occupent une place de choix. En effet, plusieurs d’entre elles seront très efficaces pour les faire fuir. Parmi les principales, citons : l’huile essentielle de citronnelle de Java, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, les huiles essentielles de géranium rosat et de géranium bourbon, l’huile essentielle de lavande vraie ou encore l’huile essentielle de menthe poivrée.

  • L’huile essentielle de citronnelle de Java est une HE très connue pour son action antimoustique. Non seulement elle éloigne les insectes, mais elle permet également de détruire les larves et de soulager la douleur en cas de piqûre (1 goutte à déposer sur la peau). Il suffit de pulvériser un mélange adapté aux tissus à base d’HE de citronnelle de Java sur vos vêtements, ou alors de l’utiliser 15 minutes en diffusion atmosphérique (si vous ne disposez pas d’un diffuseur d’huiles essentielles adapté, déposez une quinzaine de gouttes sur un mouchoir). Pour ne rien gâcher, l’odeur fruitée de cette huile essentielle est très agréable et elle aide à assainir l’air ambiant (dans cette optique, elle peut être couplée à des HE d’agrumes, telles que celles de citron ou de pamplemousse).
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est également très efficace contre les moustiques, en raison de sa forte teneur en citronellal et en citronellol (elle dégage un parfum frais et caractéristique, proche de celui de la citronnelle). Cette HE, qui est une des plus utilisées en aromathérapie, peut être placée dans un diffuseur d’huiles essentielles, pourquoi pas mélangée à de l’huile essentielle de géranium bourbon et à de l’HE de lavande vraie, à raison de deux gouttes de chacune. Autre option, utiliser l’HE d’eucalyptus citronné en application cutanée, en plaçant dans un vaporisateur 30 gouttes de chacune des HE précédemment citées avec 80 ml d’eau et de l’huile végétale d’amande douce. Agitez la préparation avant chaque utilisation.
  • Les huiles essentielles de géranium rosat et de géranium bourbon sont également réputées pour leur action répulsive contre les moustiques mais aussi contre la plupart des autres insectes. L’huile essentielle de géranium rosat peut être mélangée aux HE de lavandin ou de citronnelle pour une utilisation soit en diffusion atmosphérique, soit en pulvérisation sur vos vêtements ou votre lit (attention à pulvériser d’assez loin car les huiles tachent). Moins utilisée, l’HE de géranium bourbon peut faire l’affaire si vous l’utilisez déjà, notamment pour ses nombreuses propriétés au niveau cutané.
  • L’huile essentielle de lavande vraie (ou lavande officinale) est très connue pour son action apaisante sur les piqûres d’insectes. Qu’il s’agisse d’une piqûre de guêpe, de moustique ou de tout autre insecte, déposer une goutte d’HE de lavande vraie sur la piqûre suffit à calmer la démangeaison (application à répéter plusieurs fois au cours de la journée). Mais on oublie souvent que cette HE exerce également une action répulsive, et si on apprécie généralement son parfum provençal, ce n’est pas le cas des moustiques !
  • L’huile essentielle de menthe poivrée, indispensable en aromathérapie, est elle aussi indiquée pour soulager les piqûres d’insectes, mais on peut aussi l’utiliser comme répulsif, notamment en diffusion atmosphérique, en la combinant aux HE de citronnelle, de géranium et de lavandin.

À noter que les moustiques sont attirés par les couleurs sombres. Vous obtiendrez donc des résultats encore plus probants si vous utilisez les huiles essentielles sur des vêtements clairs. Attention, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les bébés. Pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans, la diffusion atmosphérique reste possible mais veillez à bien ventiler la pièce.

Il existe aussi des bracelets antimoustiques aux huiles essentielles qui présentent l’avantage d’être faciles à utiliser et qui conviennent à la plupart des gens. Ils peuvent généralement être utilisés dès l’âge de 3 ans, mais consultez la notice pour vous en assurer.

Les plantes à utiliser contre les moustiques

Outre les huiles essentielles, les plantes dont elles sont issues sont efficaces pour repousser les moustiques, et la plus connue d’entre elles est la citronnelle. Si vous avez un jardin, vous pouvez donc prévoir un parterre antimoustique (et même anti-insectes) en plantant de la citronnelle, des géraniums rosat (ou pélargonium), de la lavande et/ou de la menthe.

Mais d’autres plantes méritent d’être citées pour leur action répulsive : la mélisse (dont l’odeur – et donc les propriétés – se rapproche de la citronnelle), le basilic, le romarin, la cannelle, la sarriette, les plantes appartenant à la famille des alliacées (ail, ciboulette, oignon) ou, moins connus, l’armoise citron (ou aurone – Artemisia abrotanum) et le lantana (aux jolies fleurs colorées).

Pour profiter efficacement des propriétés répulsives de ces plantes, il vous suffit de froisser entre vos doigts quelques feuilles et de frotter votre peau avec (des feuilles de plants de tomate fonctionnent aussi très bien). Passez sur les parties dénudées (bras, jambes, visage), et le tour est joué. Avec les plantes telles que les géraniums, le basilic ou la mélisse, placer un petit bouquet dans la zone à protéger des moustiques (chambre à coucher, balcon, terrasse…) suffit à vous offrir plusieurs heures de protection.

Mais avoir ces plantes en pot ou dans une jardinière sur votre balcon peut suffire. Pour l’ail, laissez macérer quelques heures plusieurs gousses dans un peu d’eau chaude, filtrez puis utilisez cette préparation avec un vaporisateur pour faire fuir les insectes. Vous pouvez aussi piquer un citron avec des clous de girofle et le déposer près des ouvertures ou sur votre table de chevet. À noter que l’herbe à chat, la cataire, est également un bon antimoustique.

100% Naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *