Réalisation: Leslie Franke & Herdolor Lorenz
Production: KernFilm
Documentaire – 82 min
Allemagne/France – 2010

Tout comme l’air que nous respirons, l’eau est un élément indispensable à la vie. Ainsi, le 27 juillet 2010, l’accès à l’eau potable a été intégré à la Déclaration des Droits de l’Homme par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Malgré tout, l’eau reste en proie aux intérêts économiques des entreprises multinationales obsédées par leurs profits. Cette mainmise sur l’or bleu touche aussi bien les pays en voie de développement que les riches pays industrialisés…

Dès qu’une commune cherche à remanier sa gestion de l’eau, les deux plus importants groupes mondiaux de l’eau pointent leur museau. Ensemble, ils constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe. En France, par exemple, ils approvisionnent près de 80% de la population. Conséquences : hausse vertigineuse des prix à la consommation, baisse de la qualité de l’eau, manque de transparence souvent lié à un climat de corruption… Même s’il ne s’agit plus de privatisation à proprement parler, mais de partenariat public-privé, le résultat est le même : les profits sont privatisés et les pertes collectivisées.

En France, Veolia et Suez gèrent 80 % de l'approvisionnement en eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) qui voient les communes rester propriétaires des infrastructures et déléguer l'exploitation aux entreprises privées. Mais alors que ce modèle rencontre un indéniable succès à l'étranger, de plus en plus de municipalités tentent de reprendre le contrôle de l'eau dans l'Hexagone.

Le documentaire Water Makes Money explique comment les entreprises multinationales s’accaparent la distribution de cet élément vital et créent ainsi une alchimie déroutante : elles transforment l’eau en argent ! L’analyse de ce phénomène par des experts est agrémentée par plusieurs exemples de communes, allemandes et françaises, en proie à la domination de ces entreprises peu soucieuses d’offrir un service de qualité. Mais, à l’instar de Paris, des collectivités se soulèvent pour passer en régie publique. Le contrôle citoyen de l’eau est nécessaire et possible…

Water Makes Money a été financé à hauteur de 120 000 € grâce aux donations de différentes municipalités et de citoyens qui se battent pour leur eau. Chaque donateur (de plus de 20 €) est « copropriétaire » du film. Le but était non seulement de financer ce documentaire, mais aussi de réunir un grand nombre de « coproducteurs » qui se font ses porte-parole : l’eau doit rester dans le domaine public !


Mon avis

Un excellent documentaire qui dénonce le scandaleux profit fait par les entreprises privées de gestion de l'eau à qui les communes abandonnent leur responsabilité de gestion de cet irremplaçable et vital bien public.
Dans un registre très proche, voir aussi le film "Flow Pour l'amour de l'eau".

Pour plus d’information et pour voir le film

Pour en savoir plus, pour acheter le film ou organiser des projections : http://www.lamare.org/water-makes-money

Pour voir le film gratuitement pendant 7 jours sur Arte.tv : http://videos.arte.tv/fr/videos/water_makes_money-3775756.html

Water makes money sort au cinéma La Clef, Paris 5e, le mercredi 23 mars 2011.