Coton-tige réutilisable : quelles sont les meilleures solutions ?

Les cotons-tiges traditionnellement connus sont ceux que vous jetez après chaque utilisation. Cependant, dans le but de réduire les déchets produits chaque année, différents types de cotons-tiges réutilisables ont été conçus. Quelles sont les meilleurs offerts sur le marché ?

L’oriculi japonais

L’oriculi japonais est un coton-tige réutilisable en bambou inventé par les Français. L’ensemble est fait d’un bâtonnet avec une sorte de perles disposées à l’extrémité. Le second côté fait en forme de spatule sert à récupérer le cérumen. Son utilisation est très simple. Vous l’utiliserez pour racler l’intérieur de l’oreille. Quand vous aurez fini, il vous suffira de le rincer avec de l’eau légèrement chauffée. Tâchez à ne pas trop l’enfoncer dans l’oreille au risque de créer des blessures. Cela est surtout valable pour les enfants.

Le coton-tige en silicone

Le cure-oreille en silicone est une idée de l’équipe de Last Swab composée de trois Danois. C’est un excellent choix de coton-tige réutilisable. Il en existe différentes versions. C’est la version « picots » qui est adaptée pour le nettoyage de cérumen.

Il est parfois plus souhaité que l’oriculi. Il est aussi plus résistant. Son nettoyage et son entretien se font aussi à l’eau tiède. C’est donc un objet très simple à utiliser et facile d’entretien.

Le carré lavable

Il est surtout adapté aux petits enfants. Ordinairement utilisé comme démaquillant, le carré lavable est excellent pour nettoyer les oreilles. C’est un outil qui présente de nombreux avantages pour ses utilisateurs :

  • Ne nettoie pas en profondeur
  • Très pratique
  • Expulse les peaux mortes et kératines de l’oreille

En principe, l’oreille dispose d’un système qui s’auto nettoie. Vous n’avez qu’à nettoyer le pourtour de l’oreille. Le carré lavable est efficace pour cela.

La bougie auriculaire

Encore appelée bougie d’oreilles, la bougie auriculaire est une technique existante depuis plusieurs siècles. C’est une méthode qui a perduré au fil des années grâce à son efficacité. Elle joue deux rôles sur votre appareil auditif. En premier, elle facilite une bonne circulation sanguine grâce à la chaleur qu’elle dégage dans l’oreille et le cérumen se ramollit ainsi. Ensuite, en brûlant, la bougie favorise une remontée d’air chaud qui aspire le cône à la base. Les déchets sont donc entièrement absorbés. Par ailleurs, c’est une technique qui présente bien d’autres avantages. Elle favorise une bonne respiration cutanée et apaise la tension du tympan.

Il faut retenir qu’il est toujours préférable d’utiliser un coton-tige réutilisable que la forme classique que vous connaissez. Les avantages qui y découlent sont nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *