Solanum Jasminoides : tout savoir sur ce végétal

Le Solanum jasminoides est une plante grimpante encore appelée Morelle faux jasmin. Elle est facilement reconnaissable par ses gracieuses grappes de fleurs qu’on retrouve très souvent dans les jardins de bord de mer. Sa culture répond à un certain nombre de règles et il faut également assurer un bon entretien contre les bactéries.

Particularité du Solanum Jasminoides

Bien qu’elle ait une croissance très rapide, il faut noter que le Solanum jasminoides ne résiste pas à une température inférieure à -5 ° C. lorsqu’elle atteint la phase de croissance, ses feuilles ovales mesurent environ 2 à 5 cm de long. En dehors de ces aspects physiques de la plante, voici quelques caractéristiques qu’on lui connaît :

  • Origine : Amazonie, Brésil
  • Famille : Solanacées
  • Type : Vivace
  • Couleur : fleurs blanches ou bleutées
  • Saison de plantation : Printemps
  • Floraison : juin à octobre
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Taille : environ 6 m de haut.

Comment planter le Solanum Jasminoides ?

Comme mentionné plus haut, la plantation de cette plante requiert le respect de certaines règles.

Préparation du sol et exposition idéale

Le Solanum jasminoides est une plante qui se développe parfaitement en présence de la chaleur. Il faut donc la cultiver en période ensoleillée. En ce qui concerne le sol, une terre légère, fraîche et riche en humus serait idéale. Pour la plantation en pot, il faut environ 25% de sable mélangé à du terreau afin d’assurer une bonne croissance.

Quand planter le Solanum jasminoides ?

La plantation doit se faire au printemps, pendant que la température est entre 18-20 ° C. En été, il faut faire des boutures semi-aoûtées pour assurer une meilleure croissance de la plante.

Entretien du Solanum Jasminoides

Après la phase de plantation, il faudra ensuite un bon entretien pour faciliter la croissance du Solanum Jasminoides.

Entretien et lutte contre les nuisibles

L’arrosage est l’une des habitudes à avoir en été, surtout si la terre devient très sèche. À partir de l’automne, il faut commencer le paillage afin de protéger la plante du froid.

En ce qui concerne les parasites, il faut principalement se méfier des araignées rouges, des pucerons, des mosaïques de la tomate ou des botrytis qui peuvent être nuisibles pour le Solanum jasminoides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *