Découvrir Scandola et Girolata

Véritables joyaux de la Corse, la réserve de Scandola et le village de Girolata se situent tous deux dans le golfe de Porto. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, ils représentent un des lieux incontournables lors d’une visite sur l’île de beauté.

Scandola et Girolata, c’est où ?

La réserve naturelle de Scandola et le village de Girolata se situent sur la façade Ouest de la Corse. Plus précisément, ces deux lieux se trouvent dans la rive Nord du golfe de Porto. A mi-chemin entre Ajaccio et Calvi, c’est surtout par la mer qu’on les visite. Cependant, le village de Girolata peut aussi être rejoint par un petit sentier, lors d’une randonnée d’environ 2 heures (aller).

Comment se rendre à Scandola et à Girolata ?

La manière la plus courante de visiter la Réserve de Scandola et de se rendre à Girolata est en utilisant les services d’excursions maritimes. Il existe diverses compagnies aux quatre coins de la Corse qui en proposent quotidiennement.
Il est cependant conseillé d’opter pour une société proposant un départ de Porto. La commune est en effet la plus proche de ces deux lieux incontournables. Ceci permet ainsi de faire la visite en maximum 3 heures, alors qu’elle aurait été d’une journée depuis d’autres destinations. Suivant le parcours choisi, il peut également être possible de découvrir d’autres incontournables du golfe de Porto. Les Calanques de Piana et les grottes du Capo Rosso peuvent ainsi faire l’objet d’une découverte supplémentaire.

Lisez aussi :  Fontaine à eau : les plus belles de France

À noter qu’il est possible de faire ces balades en mer de façon plus vertueuse en utilisant les services de la compagnie Le Pass’Partout et son bateau hybride.
Immanquable sur l’eau par sa couleur rose, ce bateau est particulièrement adapté à la découverte de ces espaces marins fragiles et protégés.

Pour ce qui concerne le village de Girolata, il est aussi possible de s’y rendre par la randonnée. Le sentier le plus connu pour ceci est le “chemin du facteur”. Il doit son nom à Guy Ceccaldi, le célèbre facteur qui se rendait chaque jour à Girolata pour distribuer le courrier. Au départ du Col de la Croix, il faudra environ 2 heures pour rejoindre Girolata. La randonnée est plutôt accessible, et convient à tout niveau de pratique.

La réserve Naturelle de Scandola

Scandola est une réserve naturelle à la fois terrestre et marine. Créée en 1975, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle dispose d’une superficie d’espace protégé assez important. On compte en effet 900 hectares terrestres et 1000 hectares maritimes. La réserve de Scandola est un lieu composé de falaises de granit rouges d’origine volcanique, bordées par la mer méditerranée.

La biodiversité de ce lieu est très développée. On peut notamment y observer des balbuzards pêcheurs, espèce emblématique de la réserve. Scandola est par ailleurs un exemple pour sa capacité à repeupler des espèces quasi-disparues. 

Le hameau de Girolata

Girolata est un petit village isolé de la commune d’Osani. Il est inscrit depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Girolata a la particularité de n’être accessible que par la mer, ou à pied depuis le col de la Croix. Quel que soit le moyen utilisé pour s’y rendre, on découvre de prime abord son modeste port de plaisance. Girolata dispose aussi d’une petite plage de galet, où il est bien sûr possible de se baigner. En face du port de plaisance se trouve un bar/restaurant qui permet de s’arrêter quelques instants en observant le bord de mer. À Girolata se trouve également un fortin, construit au 16 ème siècle. A l’époque, il servait de protection aux attaques maritimes que pouvait rencontrer le village.

Lisez aussi :  Comment construire une piscine naturelle ?

Son statut de Parc Naturel Régional Corse lui permet de protéger sa biodiversité, tout en la préservant des effets néfastes du tourisme.

Quand se rendre à Scandola et Girolata ?

La Réserve naturelle de Scandola et Girolata peuvent être visitées tout au long de l’année. Cependant, c’est au printemps, et surtout vers les mois de mai et de juin, que la visite est la plus intéressante. C’est en effet en cette période que le maquis profite du début de chaleur pour fleurir. De plus, au printemps, le flux touristique est bien moins élevé qu’en été, ce qui permet d’avoir plus facilement de place pour sa promenade en mer. Il est également plus facile ainsi de profiter du calme et de la nature lors de sa randonnée vers Girolata.

Pour ce qui est du moment de la journée où faire ces découvertes, il est plutôt conseillé de s’y rendre en fin de journée. Ce sera alors l’occasion d’admirer un très beau coucher de soleil sur le golfe de Porto.

Cent pour cent naturel

Cent pour cent naturel, votre site spécialisé dans l'univers green.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *