Hulot quitte le gouvernement et nombreux sont ceux qui appellent à l'électrochoc. Mais enfin, soyons sérieux, quoi attendre d'un tel gouvernement en matière d'environnement alors qu'il est à la solde de l'argent et du productivisme ? Rien ou peu.
Hulot était-il sincère ? Croyait-il pouvoir orienter un même juste infléchir la politique menée ?
S'il était vraiment sincère et qu'il pensait pouvoir influer sur la politique de ce gouvernement, peut-être sera-t-il plus en paix avec lui même... Je suis de ceux qui n'attendent que ce ne soit ni pire, ni mieux bien sûr, après son départ.
A chacun son avis. Le mien n'est guère reluisant pour Mr Ushuaïa...