Encore un excellent article de Hervé Kempf. J'approuve, évidemment !