C'était clair en ce qui me concerne, le gouvernement et ses sbires n'allaient pas laisser perdurer la ZAD de Notre Dame des Landes.
Il était évident qu'une telle expérience de vie différente, hors norme, hors système leur était insupportable.

Ce triste lundi 9 avril a donc vu débuter les expulsions. 2500 gendarmes,militaires ou je ne sais quoi ont donc employé la force pour déloger soi-disant une centaine d'occupants.
Pour le peu que j'ai écouté la radio et pour avoir côtoyé les occupants lors des rassemblements et manifs, je veux exprimer ici mon écœurement , mon dégoût envers ceux qui sont au pouvoir au plus haut de l'Etat comme en dessous.

Honte à vous, qui au pouvoir détruisez cette belle expérience de vie, ce qui préfigure le type de société qui permettra à l'homme de survivre à la destruction qu'il provoque.

Honte à vous qui colportez de fausses informations quant à ce qu'est vraiment la ZAD.
Pour ceux qui veulent en savoir un peu, qui veulent savoir ce qu'est la ZAD, ce qu'elle était et qu'elle redeviendra, d'une manière ou d'une autre, regardez, écoutez cette vidéo :

L'expulsion consternante de la ferme collective les Cent Noms, l’un des lieux les plus impliqués dans les projets agricoles de la zone. Par Jade Lindgaard - Médiapart :