A quelques heures ou jours de l'annonce de la décision gouvernementale concernant le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, nous opposants, nous demandons si nos élus prendront la folle décision d'évacuer la Zone à Défendre.
S'il ne fait maintenant que peu de doute que le projet d'aéroport sera abandonné, par contre l'on peut vraiment craindre que l'Etat veuille utiliser la force pour faire partir les occupants.
Hier, notre ministre de l'intérieur déclarait que la ZAD sera évacuée de ses "éléments les plus radicaux", afin de "maintenir l’ordre républicain" sur la zone occupée par les opposants au projet d’aéroport.
Les média à large audience "informent" en veux-tu en voilà, que CRS et gendarmes se dirigent nombreux vers la ZAD, Nantes et Rennes.
Mais que veulent donc nos dirigeant ?
Hé bien je crois qu'il veulent maintenir coûte que coûte le système capitaliste et oligarchique en place et ce, le plus longtemps possible.
Le plus longtemps possible afin d'assurer des lendemains qui chantent à une minorité de nantis, riches et assoiffés de pouvoir.
Ils disent vouloir un "développement durable". Mais oui, c'est la vérité ! Ils veulent un développement économique, un développement matériel durable. Le plus longtemps possible.
Qu'il soit soutenable, cela ils s'en moquent. Et comme ils ne sont pas complètement idiots, ils savent bien que cela est impossible.
La croissance matérielle aura forcément une fin, bientôt. Quand ? On verra bien.
En attendant ce qui est pris est pris. Et l'on ne va quand même pas laisser s'installer le monde de demain !
Ce monde de demain, centré sur l'humain, basé sur le respect de l'environnement, de la nature, de tout ce que la terre nous offre.
Non, de ce monde ils ne veulent pas car il ne les enrichira pas. car il les privera de leur pouvoir.
Il veulent donc virer ces zadistes.
Il veulent tuer l'avenir.

Allez, tenez, j'aime beaucoup ce que nous dit cette dame de 71 ans...