Si le dernier sommet du G20 début juillet à Hambourg a eu son lot de violences, il a aussi donné lieu à une magnifique manifestation d'artivisme.
Des centaines de personnes ont manifesté leur tristesse face aux effets du capitalisme. Couvertes d’argile gris, par une chorégraphie de deux heures, il ont tenté de susciter plus d’humanité et de responsabilité dans les consciences des personnalités réunies au sommet du G20.





« Beaucoup de gens ne veulent plus supporter l’impact destructeur du capitalisme. Ce qui nous sauvera à la fin, ce n’est pas le solde de notre compte en banque, mais le fait de pouvoir tendre sa main aux autres », a dit l’un des représentant du mouvement.

Sources :
Reporterre
1000Gestalten