Nous nous y attendions, cela se concrétise et commence par les pesticides.

L'association Générations Futures alerte : le gouvernement travaille en ce moment même à préparer des modifications de mesures nationales sur-transposant, selon lui, la législation européenne. Ces mesures pourraient être prises par ordonnance dès cet été !


Pour la question des pesticides les mesures à l'étude prévoient de:

  • revenir sur le principe d’interdiction de la pulvérisation aérienne sauf danger sanitaire grave introduit par la loi 2015-992.
  • supprimer la catégorie des Préparations Naturelles peu préoccupantes (PNPP) qui regroupe des biostimulants utiles aux agriculteurs ne voulant pas utiliser de pesticides de synthèse.
  • revenir sur l’interdiction des néonicotinoïdes prévue pour 2020. Ce retour des néonicotinoïdes interviendrait …alors même que l’Union Européenne s’apprête à suivre l’exemple français et à interdire les 3 principaux néonicotinoïdes !

L'association a réagi immédiatement à ce qui est une véritable provocation et annonce tout mettre en oeuvre pour faire échec à ces projets inacceptables.

L'interview de François Veillerette sur BFMTV.

Le bras de fer serait engagé entre le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, et celui de la Transition écologique, Nicolas Hulot.
Nous verrons ce que donne Nicolas Hulot comme ministre...

Aux informations de 13h, Europe 1 indique que Matignon aurait tranché sur les néonicotinoïdes qui resteraient interdits...