On nous a tant rebattu les oreilles avec le Grenelle de l'Environnement.
Des lois ont été ensuite promulguées, dont la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite loi Grenelle II.
Regardons son article 181, que dit-il ?
''Le premier alinéa de l'article L. 223-1 du même code est complété par une phrase ainsi rédigée : « En cas d'épisode de pic de pollution prolongé, le ministre chargé de l'aviation civile prend les mesures nécessaires pour tenir compte de la pollution due aux mouvements d'aéronefs. »''

Mais qu'à donc fait le ministre en question lors des récents pics de pollution ?
A-t-il restreint le transport aérien ?
Non.
Mais peut-être n'est-ce pas de cela qu'il s'agit dans l'article de loi...


C'est toujours pareil, comme pour les accords Climat dont, eux aussi, on nous rebat les mêmes oreilles, fatiguées à la fin...% Touche pas à mes avions ! Voila leur slogan.
Et tant pis pour le vivant.