Ayant dû prendre la voiture samedi dernier pour aller en province, j'ai pu constater que la plupart des automobilistes franciliens n'ont que faire de la limitation d evitesse réduite en cas de pic de pollution.

Les consciences ont bien du chemin à faire (à pieds) pour davantage respecter la vie !

Agir pour l'environnement nous indique la marche à suivre pour préserver notre santé :