L'interdiction de manifester sur la voie publique en Ile de France ne les arrète pas. Du moins pour l'instant...


200 vélos et 5 tracteurs ont pris la route samedi dernier pour rallier Saclay et, entre autres, dénoncer l'hypocrisie de la COP21.

C'était évident, les Zadistes à l'instar d'autres mouvement fortement militants et engagés ne vont pas se laisser museler par "le pouvoir" qui a décrété l'état d'urgence après les ignobles attentats de Paris.
L'état de nécéssité argué par ces mouvement comme par ATTAC verra-t-il les cyclistes de NNDL arriver à Saclay. Pas sûr, les "autorités" s'y étant déclarées opposées.
Il est bien évident que notre société faussement nommée démocratique, en fait productiviste, capitaliste, libéraliste et climaticide, restreint nos libertés encore et encore.
Je suis affligé, sans être surpris, de voir le "bon peuple" se déclarer favorable à une privation de ses libertés en faveur de politiques sécuritaires.
Nul ne sera étonné si nos cyclistes de NNDL sont bloqués avant leur destination. Mais qu'on ne les suspecte pas dêtre des terroristes. Ceux qui font règner la terreur sont ailleurs, dans leurs ministères et à l'Elysée.