Députés et députées qui refusèrent la minute de silence en mémoire de Rémi Fraisse demandée aujourd'hui par Cécile Duflot à l'Assemblée Nationale, vous n'êtes pas dignes de représenter qui que ce soit et vous ne méritez qu'une chose, que l'on vous crache au visage !
Tradition, dites vous ? Donc si un militaire était mort au Testet, il l'aurait eu la minute de silence !
Politiciens pourris.