Dans la grande lutte à mort qui l'oppose au poisson, l'homme est proche de la victoire désormais. Alors ne lâchons rien et gardons la pêche, la surpêche, même.

J'adore !