Plan de soutien à l'industrie nucléaire, étude parlementaire sur les techniques d'exploitation des gaz de schistes, rejet de la proposition de loi (pourtant bien affaiblie) sur les ondes, trois démonstrations claire, s'il en fallait, que le gouvernement français sacrifiera encore et encore l'écologie sur l'autel de l'économie et de la "productivité".
N'en déplaise aux partisans et militants EELV, la présence au gouvernement de deux ministres de ce parti est inqualifiable.
Décidément il n'y a rien à espérer de nos dirigeants, de nos politiques français. Le mur se rapproche toujours et ils appuient sur l'accélérateur.
Et pourtant, il ne peuvent pas ne pas savoir...
Ecoeurement permanent ...