Un communiqué du Collectif des Parents d'élèves Parmentier.

Non à l’installation d’une antenne-relais de téléphonie mobile à côté des écoles élémentaire et maternelle 109-111 avenue Parmentier !


Parents d'élèves des écoles élémentaire et maternelle du 109/111 Avenue Parmentier (75011), nous avons découvert récemment la prochaine installation d’une antenne-relais Free de 23 mètres au 107 avenue Parmentier. Mitoyenne des écoles élémentaire et maternelle, l'antenne serait placée au dessus de 500 enfants de 3 à 10 ans. À ce jour, le projet n’a fait l’objet d’aucune information et encore moins de concertation.

Les ondes de ces antennes ont pourtant un impact certain sur le vivant. De nombreuses études démontrent en effet leur nocivité sur nos organismes : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la pression artérielle, perturbation du système immunitaire, rupture des brins d'ADN, augmentation des risques de tumeurs et de cancers (l'OMS a récemment classé les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes, pour plus d’information voir sur les sites Web : http://www.priartem.fr - http://www.robindestoits.org).

Face à ces risques, chacun s'accorde à reconnaître la vulnérabilité toute particulière des enfants. Le principe de précaution nous impose de refuser l'installation de cette antenne à côté d’écoles afin de ne pas mettre en danger la santé des enfants, des personnels des écoles et des riverains.

Il y a urgence à agir car les travaux d'installation pourraient commencer à partir du 22 décembre 2012 en période de vacances scolaires (signez la pétition).

Nous avons interpellé les élus depuis le 26 novembre. Nous avons également contacté les ministres, députés et sénateurs intéressés, ainsi que les maires des arrondissements. Nous demandons à être reçus et entendus par la Mairie de notre arrondissement.

Une réunion d'information, avec l'opérateur Free, se tiendra le jeudi 13 décembre, en mairie du 11e.

L'installation d'antennes-relais à côté de lieux dits "sensibles" (crèches, écoles…) - bien que tristement banale au vu du nombre de collectifs existants dans la France entière - revêt pourtant un caractère très important. De l'avis même des élus et opérateurs qui ne manquent pas de rappeler dans la presse combien il est important de prendre en compte les préoccupations des riverains. Aujourd'hui, la Mairie de Paris se réfugie derrière la Charte de téléphonie mobile, en cours d'élaboration, et qui a déjà soulevé l'ire de certains élus déçus. La situation française est insatisfaisante. L'actualité nous livre des exemples chaque jour : l'appel des médecins allemands 10 ans après l'appel de Fribourg, les arrêts des cours européennes, la naissance en janvier prochain de l'organisme Ondesparif et les réclamations récentes des eurodéputés pour l'adoption d'une législation européenne pour informer les consommateurs des risques de tumeurs au cerveau en cas d'utilisation intensive du téléphone portable, ne font que confirmer que le principe de précaution est plus que jamais de mise !

Aujourd'hui le Collectif des Parents d'élèves Parmentier REFUSE l'installation de l'antenne.

Une action devant les écoles 109 et 111 avenue Parmentier réunira les familles et riverains concernés, le jeudi 13 décembre 2012, à partir de 8h20 !

Parents d’élèves, enseignants, directeurs d'établissement, personnels des écoles, syndicats, élus et riverains, nous avons besoin de votre aide pour protéger la santé et la vie des enfants, il ne doit pas y avoir d’antenne-relais à proximité d’écoles !

Nous REFUSONS l'installation de cette antenne, nous refusons cette mise en danger d'autrui pour nos 500 enfants !

Pour agir, signez la pétition

http://t.ymlp232.net/uqhyafahqsbafajmazajyyh/click.php