L'organisation "Sauvons la forêt" nous propose de participer à sa campagne "Monsanto : stop à l'importation de soja OGM !"


Une surface de forêt équivalente aux Pays-Bas est défrichée chaque année pour le soja en Amérique du Sud. Les soja et maïs transgéniques qui y sont cultivés sur 45 millions d'hectares à travers l'Argentine, le Brésil et le Paraguay proviennent d'une seule entreprise : Monsanto


Monsanto = semence transgénique + herbicide

Mais ce n'est pas tout, car la société Monsanto commercialise aussi le désherbant Roundup. Si les plantes génétiquement modifiées survivent aux pulvérisations de cet herbicide total à base de glysophate, la végétation restante meurt, les animaux, sols et cours d'eau sont contaminés par le cocktail toxique de Monsanto.

Pire, les plantations s'étendant jusqu'aux zones habitées, nombre de personnes tombent malades dont certaines succombent aux poisons pulvérisés. Des scientifiques font le lien entre le Roundup et l'extinction des amphibiens dans le monde.

Mais la nature s'adapte. Dans les champs de cultures OGM, insectes et mauvaises herbes deviennent résistant aux biocides. Les experts ne sont pas surpris par cette conséquence inévitable de pratiques allant à l'encontre des principes de la Nature. Le système est pervers car il conduit à utiliser encore davantage de produits chimiques toujours plus toxiques.

Le soja OGM de Monsanto dans nos assiettes

Les OGM sont rejetés par la grande majorité de la population européenne. Pourtant, quasiment tout le monde y a affaire quotidiennement mais souvent sans le savoir. En effet, 35 millions de tonnes de soja transgénique de Monsanto sont importés chaque année en Europe pour nourrir les volailles, cochons et bovins des élevages industriels.

Veuillez signer notre pétition réclamant au gouvernement et à l'Union Européenne de mettre fin aux importations de soja.

A M. Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et M. Dacian Ciolos, Commissaire européen à l’agriculture et au développement rural

Monsieur le Ministre, Monsieur le Commissaire,

35 millions de tonnes de soja sont importés chaque année en Union européenne. La plus grande partie de ce soja est transgénique et provient d'Amérique du Sud. Les tourteaux de soja sont utilisés comme additif alimentaire dans les élevages bovins, porcins et de volaille.

En Argentine, au Brésil, au Paraguay, les forêts sont détruites pour faire place aux monocultures de soja. Ces zones sont occupées en grande majorité par les cultures de soja transgénique de l'entreprise états-unienne Monsanto.

Les monocultures sont pulvérisées de grandes quantités d'herbicide Roundup, un autre produit commercialisé par Monsanto. Le glyphosate, substance active présente dans le Roundup, peut causer chez l'être humain cancer, anomalies congénitales et lésions nerveuses. Pour des espèces aquatiques comme le têtard, il est mortel.

Les mauvaises herbes deviennent plus résistantes aux herbicides avec le temps, ce qui provoque une utilisation accrue de mélanges biocides toujours plus toxiques. Les produits chimiques contaminent les organismes vivants, les sols et les eaux. Les êtres humains exposés tombent malades et certains en meurent.

Je considère que notre consommation de soja ici en Europe nous rend en partie responsable de la destruction des forêts tropicales et des souffrances humaines en Amérique du Sud. Je me joins à Sauvons la forêt et vous demande en conséquence de stopper sans délai les importations de soja en France et dans l'Union européenne.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, Monsieur le Commissaire, l’expression de ma haute considération.