Invité hier soir au journal de 20 heures sur France 2, Nicolas Hulot faisait son "retour" sur la scène médiatique.

Il faut dire que nous sommes bien loin de l'époque de son pacte écologique qui avait été signé par les 15 candidats de la précédente élection présidentielle en 2007.
L'interview d'hier était bien évidemment centrée sur la campagne présidentielle dont maintenant seulement 3 semaines nous sépare du premier tour.
Hulot n'a manifestement pas digéré sa défaite aux primaires EELV remportées par Eva Joly. Il s'est bien gardé d'afficher un soutien à quelque candidat que ce soit, tout en affirmant qu'il reste écologiste... et qu'il partage les idées d'Eva Joly,
C'est pour lui le principal, l'important étant de se retrouver sur des idées.
je ferai ici de même vis à vis de Nicolas Hulot dont je suis lojn d'être fan même si je lui reconnais ses capacités de communiquant et d'indéniables convictions que je partage.
Hulot a clairement fait passé un message important. L'écologie est cruellement absente de la campagne et les candidats manquent à l'évidence d'une analyse à moyen/long terme pour anticiper les crises à venir. Ils se concentrent sur les préoccupations du quotidien des français. Une position très électoraliste qui est bien loin d'être à la mesure des problèmes à venir, le monde étant à l'aube d'une crise systémique majeure avec la raréfaction des ressources naturelles et les conséquences du changement climatique.
Quel candidat serait à même de gérer la nécessaire transformation écologique de la société ?
Quel candidat a clairement intégré que les crises financière, sociale et écologiques sont liées et qu'il faut les traiter dans leur ensemble ?
Je n'en vois aucun paris les favoris.
Quant aux autres, quel sera leur poids une fois les élections passées ?