Le polygone de Salto di Quirra est situé près de la ville de Perdasdefogu au sud-est de la Sardaigne, dans une zone montagneuse. Il s'agit d'un polygone interarmées, placé actuellement sous l'autorité de l'Etat Major de l'Aéronautique italienne.


Quirra - Italie

Ici le secret militaire est doublé du secret industriel. Seul polygone italien dédié aux essais aéronautiques et missilistiques de l'OTAN, il est utilisé par l'Aèronautique, l'Armée et la Marine militaire, et par l'Industrie pour les essais de nouvelles armes.

La question sanitaire est au centre de la contestation, à cause des pathologies anormales qui frappent militaires et civils de la région, dénoncées déjà en 2001 par le médecin local. A Escalapano - 2.600 habitant-e-s - huit enfants nés avec des malformations génétiques en 1988: à Quirra - 150 habitant-e-s - douze morts de leucémie en 2002... des données incomplètes, mais alarmantes. "Pourquoi ici et maintenant? Est-ce dû à l'uranium appauvri ou à d'autres composants d'armes testées dans la base ?"


Le polygone militaire Salto di Quirra - Sardaigne - Italie

Une enquête conduite par les vétérinaires des Asl (Azienda sanitaria locale) de Cagliari et Lanusei, pour contrôler l'impact sur l'environnement et sur la santé dans la zone voisine du polygone a été publiée le 4 janvier dans "L'unione Sarda". Son résultat est atterrant !

40 civils et 23 militaires. Diagnostic: leucémie.
Uranium appauvri, tumeurs, agneaux difformes. 65% des bergers qui vivent aux alentours de l'installation militaire ont le cancer.

Dans presque toutes les bergeries, écrit Paolo Carta sur "L'unione Sarda", naissent des agneaux atteints de malformations et les bergers souffrent de tumeur. Les enquêtes des vétérinaires des Asl de Cagliari, sur demande du Comité d'adresse territoriale qui suit le contrôle environnemental du polygone, sont arrivés à un résultat choquant. Les données recueillies à coté de la zone militaire sont absolument hors normes. Selon la vérification des vétérinaires Giorgio Melis et Sandro Lorrai, il existe tout simplement une liaison entre les déformations congénitales génétiques des agneaux et les tumeurs qui ont frappé les bergers.

Une alarme qui devient horreur: l'enquête des vétérinaires qui ont parcouru la campagne de Quirra finit par créer une équation meurtrière entre les tumeurs des éleveurs et les difformités des troupeaux: agneaux nés avec deux têtes ou six pattes ou carrément éventrés.

Tout cela a un nom : le "syndrome de Quirra".

Sources :
http://www.libreidee.org/fr/2011/01/la-chernobyl-italiana-strage-di-pastori-e-agnelli-deformi/
http://www.saba.fateback.com/articoli/claramagsardaigne.html
http://staff.polito.it/massimo.zucchetti/Quirra_JEPE.pdf

Mon avis

Une véritable horreur trop peu connue !

Que de choses sympathiques...