Notre ciel, animé en période estivale par les hirondelles et les martinets devient triste lors de leur départ.

Ça y est, c’est fait, les martinets sont partis. En Essonne nous avons eu très peu d’hirondelles cette année. Depuis peu, cela a débuté mi-juillet, les martinets noirs, après être venus d’Afrique vers le début du mois de mai, sont repartis un peu après la mi-juillet. Résultat : un ciel bien vide et silencieux…

Dans l’Eure, nous avions les martinets et aussi les hirondelles. Les hirondelles, elles, migreront vers l’Afrique plus tard que les martinets. Elles devraient rester jusqu’à fin septembre pour les hirondelles rustiques (aussi appelées « de cheminée »), un peu moins longtemps pour les hirondelles de fenêtre.

Donc, selon les régions, le ciel est vide depuis le départ des martinets, dans d’autres, les hirondelles continuent de virevolter.

Dans tous les cas, les cris de martinets nous manquent. Je ne sais pas si vous êtes comme moi… le départ de ces migrateurs est une tristesse… Si c’est le cas, je vous propose de vous remonter le moral en écoutant le cri des martinets et avec les photos de toutes ces espèces dont nous aurions bien du mal à nous passer…

Le martinet noir

Le cri des martinets



martinet_en_vol.jpg
Les martinets noirs en vol

martinet_noir.jpg
Un martinet noir

L’hirondelle rustique aussi appelée hirondelle de cheminée

Hirundo_rustica01.jpg
Une image bien connue : les hirondelles sur les fils téléphoniques

Hirundo_rustica.jpg
L’hirondelle rustique et ses petits

L’hirondelle de fenêtre

hirondelle_fenetre.jpg
L’hirondelle de fenêtre en vol

Nid_hirondelle_fenetre.jpg
Son nid bien connu

hirondelle_fenetre_sur_son_nid.jpg
Avec son habitante