centpourcentnaturel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 5 novembre 2017

Zéro déchet....Dans la salle de bain

Bonjour à tous,

Je suis très heureuse d’écrire cet article pour le blog de Gilles. Ce sera « La touche de féminité ». Je me suis dit qu'il serait à propos de parler de la salle bain et de ses déchets. Quand on connait la quantité de déchet qu’une femme produit avec ses petits désagréments mensuels (environ 240 tampons par an et par femmes) cela vaut le coup de se pencher sur la question. La salle de bain est bel et bien un gouffre à déchets, Nous avons tous vu la photo de Justin Hofman, ce petit hippocampe tenant dans sa queue un coton tige, nous rappelant à quel point l'être humain est un dangereux pollueur. Nos brosses à dents, 3 à 4 brosses à dents par personnes et par an et je ne parle pas des cotons démaquillants, non... je n'en parle pas....

Que trouve t on dans une salle de bain ?
Gel douche, shampoing, cotons tiges, protections hygiéniques (tampons, serviettes), cotons démaquillants, rasoirs, papier toilette……..la poubelle déborde !!

Il y a pourtant des alternatives zéro déchets à la plupart de ces produits.

Je vous ai préparé un tableau (PDF ci-dessous) avec mes propositions d'alternatives et des liens vers les sites ou vous pourrez trouver les produits proposés : A vous de choisir, de tester et de vous approprier d’autres manières de vivre, plus bio, plus respectueuse de notre environnement et zéro déchets.

alternatives_salle_de_bain.pdf

La liste n’est pas exhaustive.Selon vos besoins, il y a d’autres produits que vous utilisez certainement et pour lesquels une alternative zéro déchet existe. Il est vrai que je ne suis pas une grande consommatrice de crème pour le visage et pour le corps, je ne me suis donc pas vraiment penchée sur la question. N’hésitez pas à me faire part de vos trouvailles et de vos recettes cosmétiques.

vendredi 18 novembre 2011

Miss B : accessoires originaux en jean recyclé


Les armoires rétro de Miss B innovent en nous proposant un service de création originale : la confection sur mesure d'accessoires en jean recyclé.

Vous pourrez trouver des modèles disponibles sur le site http://www.lesarmoiresretro.fr/
Selon le modèle, les prix se situent entre 5 et 30 €.

Vous pouvez aussi envoyer vos vieux jeans à Bérengère et lui demander le type d'article que vous souhaitez, soit selon les modèles qu'elle vous propose ou même en lui présentant une demande particulière "sur mesure".
Elle vous réalisera une création exclusive avec votre tissu après vous avoir communiqué le prix avec un devis.
Vous pouvez aussi lui envoyer perles, breloques, boutons que vous souhaitez voir sur l'article.

Quelques exemples de réalisation :


Un mini sac


Une pochette en cours de réalisation


Un sac



Bracelet


Des pochettes...



Et bien sûr, Miss B vous propose toujours ses vêtements vintage...



Le site des armoires rétro de Miss B

http://www.lesarmoiresretro.fr/

Mon avis

Sympa, original et écolo.
Le tout à prix doux !

mercredi 10 décembre 2008

Textile : recycler c’est bien, réutiliser c’est mieux

La France ne réutilise pas au mieux ses textiles usagés. La collecte ne porte que sur 15% des vêtements vendus contre 40% en Allemagne (chiffres 2006).

tritextile.jpg

La filière du textile usagé française est en crise :
- baisse du taux de réemploi des textiles, passé de 60 à 40% en quelques années, due à une moindre qualité des vêtements
- hausse du coût de la main d’œuvre
- parité entre le dollar et l’euro (moins d’actualité par les temps qui courent)

3.000 emplois sont en jeu, dont 2.000 d’insertion, surtout féminins.

Les contributeurs de la filière considèrent que la seule solution pour sauver la filière et augmenter le taux de collecte et de recyclage est de mettre en place une contribution sur les vêtements. Elle requiert, pour être redistribuée, la création d’un éco-organisme dédié au textile usagé. Création qui se fait attendre… Car près de 4 mois après la publication du décret (Décret n° 2008-602 du 25 juin 2008 relatif au recyclage et au traitement des déchets issus des produits textiles d'habillement, des chaussures ou du linge de maison neufs destinés aux ménages) établissant les règles de fonctionnement de la filière, l’éco-organisme Eco-TLC (pour textile, linge, chaussures) tarde à se mettre en place.

Par ailleurs, malgré les discussions post-Grenelle sur l’harmonisation de la signalétique et des consignes de tri sélectif des déchets, les containers des différents opérateurs destinés à la collecte du textile continueront d’être différents selon les villes.

Quelques conseils pour vos textiles usagés (d’après dkaomaison.com) :
- Pour vous débarrasser de votre linge de maison, privilégiez les dons.
- Confiez le textile réparable (une nappe avec un léger accroc par exemple) à un retoucheur et donnez-lui ainsi un second souffle…
- Apportez vous-même à votre déchetterie tout textile irrécupérable par exemple souillé par des produits toxiques.
- Faites vos lessives à basse température ; c’est plus écologique et cela épargne les fibres textiles.
- Dans la mesure de vos moyens, équipez-vous en linge de maison en fibres biologiques (coton ou bambou).

Container_vetements_01.jpg