centpourcentnaturel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 14 mars 2017

Quand le libre échange menace la santé et l'environnement


Une pétition nous invite à réagir face aux tribunaux arbitraux d'investissement.
C'est peu, voire pas connu du public. Ce ne sont pas seulement CETA et TAFTA qui implémenteraient ces tribunaux. Ils existent déjà.

L'exemple scandaleux qui est donné est celui de la Roumanie qui tente de s"'opposer à un projet de mine de Cyanure. Une pacotille quoi !

Le Parlement roumain a dit non à ce projet de mine qui déverserait 240 000 tonnes de cyanure sur son territoire, une quantité de poison suffisante pour tuer 80 fois la population sur Terre.
En réponse, la compagnie minière a décidé de passer par un système judiciaire parallèle réservé aux investisseurs pour exiger une compensation de 4 milliards de dollars.
Devant un tel chantage, la Roumanie pourrait devoir céder et accepter une immense catastrophe environnementale et sanitaire.

La Commission européenne a lancé le projet de créer un gigantesque système juridique parallèle sur ce modèle. Si nos représentants l’approuvent, tous les Européens devraient affronter le genre d’intimidations auxquelles les Roumains doivent faire face aujourd’hui.

Mais nous avons une grande occasion d’étouffer dans l’œuf cette offensive. Une consultation publique est organisée avant le début des négociations. Il ne reste que quelques jours avant sa clôture. Utilisons-les pour dire massivement NON à encore plus de privilèges pour les multinationales et les investisseurs.

La pétition lancée par WeMove avec les Amis de la Terre Europe et Seattle to Brussels Network s'adresse ainsi au Président de la Commission européenne :

Les grandes entreprises utilisent de plus en plus souvent des tribunaux arbitraux d'investissement pour saper les réglementations qui protègent les citoyens et l’environnement. Les projets qui visent à renforcer ce système juridique parallèle à l’aide d’une cour internationale sont donc extrêmement inquiétants. Abandonnez la mise en place d’une « cour d’investissement multilatérale », refusez les nouveaux accords commerciaux et d’investissement qui incluent des tribunaux d’arbitrage internationaux, et engagez-vous à les abolir au sein des accords existants.

Bien sûr j'ai signé, sans toutefois croire à trop de résultat. L'Union Européenne est hyper-libérale et la Commission en est le bras (armé).

Pour signer la pétition

https://act.wemove.eu/campaigns/non-tribunaux-speciaux-entreprises

samedi 21 janvier 2017

CETA Non !

J'arrive 1/2 en retard au rendez-vous parisien cet après midi pour dire non au traité CETA, personne...


jeudi 12 janvier 2017

Stop CETA le 21 janvier


Le 21 janvier se tient la dernière journée européenne de mobilisation contre le CETA avant son vote au parlement Européen, le 14 ou 15 février prochain. Cette journée d’action sera décentralisée avec des initiatives diverses dans de nombreuses villes de France.

A Paris : Rdv à 14h au 288 boulevard Saint Germain

Ailleurs : voyez ici.

jeudi 20 octobre 2016

TAFTA, CETA inacceptables !

Nous étions plusieurs milliers à Paris ce samedi 15 octobre, et plus encore partout en France, à lancer et chanter ce slogan et bien d'autres !

J'ai de nombreuses fois ici partagé mes rejets et dégout des traités de libre échange, tant ils dértuises nos acquis (souvent pas de longues et difficiles luttes, tant sociaux, de santé, qu'environnementaux.

Actuellement le projet de traité TAFTA entre l'Europe et les Etats Unis est au point mort.
Par contre, le CETA, entre l'Eurote et le Canada, lui avance et devait faire l'objet d'un vote des ministres du commerce de l'UE, hier à Strasboug.
Grace à l'opposition du parlement wallon qui a bloqué la signature de la Belgique, ce vote n' pas eu lieu et le sujet est renvoyé au Conseil européen des chefs d'Etat et de gouvernement qui se tient ce jeudi et ce vendredi.

AInsi que nous l'avons fait par celle belle manifestation à Paris ce samedi, nous ne lâcherons rien et redescendrons dans la rue tant qu'il le faudra !








dimanche 19 juin 2016

Nuit Debout à Lannion le 17 juin 2016

Lannion ce vendredi 17 juin, après un fabyuleux concert de casserolles, le collectif Stop TAFTA Trégor nous présentait la situation des négotiations sur le libre échange entre les Etats Unis et l'Europe. Un sujet important, inquiétant et affligeant !



Une soirée militante bien sympathique !

lundi 24 août 2015

10-17 octobre 2015 : semaine internationale contre les traités de libre-échange

Le 10 octobre prochain des manifestations auront lieu partout en Europe et en Amérique du Nord, similaires aux 700 actions qui ont été répertoriées pour la dernière journée de mobilisation du 18 avril 2015. Certains pays comme l’Allemagne et Les Pays-Bas organisent également des événements centralisés. A Bruxelles, le 15 Octobre, une action d`encerclement du sommet Européen aura lieu pour demander une autre Europe, sans austérité et sans traités de libre échange. S`en suivra le 16 Octobre un contre-sommet Européen avec beaucoup d`événements d`information et une grande manifestation européenne le 17 Octobre.

Vous trouverez les manifestations qui auront lieu près de chez vous sur le site internet dédiée à cette semaine de mobilisation (10 – 17 octobre). Et s’il n’y a rien n’annoncé dans votre région, pourquoi ne pas créer un événement et l’inscrire sur la carte !

Signer l’ICE pour stopper le TTIP et le CETA



2,5 millions de signatures !

Vous aussi signez !

((http://www.centpourcentnaturel.fr...


jeudi 23 avril 2015

Llibre-échange ou libres citoyens ?


Manifestation à Paris
Photo Gilles Héluin

Documentaire diffusé sur Arte et visible sur Arte+7 jusqu'au 21 Juillet 2015

Le traité transatlantique qui se négocie actuellement entre Bruxelles et Washington suscite les inquiétudes : des choix politiques fondamentaux seront-ils sacrifiés sur l'autel du libre-échange ?Avec cette enquête fouillée, qui interroge économistes orthodoxes ou contestataires, opposants au Tafta et simples citoyens, les enjeux de ce traité capital nous sont parfaitement exposés.

Que ce soit à Paris ou à Berlin, l'opposition contre l'accord de libre-échange, le TTIP, durcit.

Mon avis

Evidemment ce projet de traité est extrêmement dangereux. J'en ai souvent parlé sur ce blog.
Il est à combattre avec la plus grande force et mobilisation !

Pour plus d’information

https://www.collectifstoptafta.org/

Manifestation le 19 Décembre 2014 à Bruxelles
Photo Gilles Héluin

dimanche 19 avril 2015

Manifestation anti-TAFTA Paris 18 Avril 2015


Superbe manifestation hier à Paris contre les traités de libre échange. Belle participation encore qu'on aurait aimé que nous soyons plus en masse...










Photos Gilles Héluin


TAFTA basta! (Paris 18 avril 2015) par teledegauche-pg94

Pour plus d’information

https://www.globaltradeday.org/?lang=fr
https://www.collectifstoptafta.org/

mardi 14 avril 2015

Samedi 18 Avril dites Stop TAFTA !



lundi 6 avril 2015

Journée internationale d’action le 18 avril 2015. Les peuples et la planète avant les profits !


Depuis des décennies, les gouvernements négocient en secret des accords de libre-échange et d’investissement. Ces accords sapent nos droits, détruisent l’emploi et l’environnement dans le seul intérêt court-termiste des multinationales. Les négociations transatlantiques avec les États-Unis (TAFTA) et le Canada (CETA) en sont de parfaits exemples. Mais sur tous les continents, les mobilisations s’amplifient pour dénoncer ces traités des multinationales et promouvoir la justice sociale et écologique. Le 18 avril nous lutterons ensemble : tous et toutes dans la rue, partout en France et dans le monde, pour la journée mondiale contre les traités des multinationales !

Pour plus d’information

https://www.globaltradeday.org/

mercredi 1 avril 2015

Fin des quotas laitiers, la libéralisation à l'assaut des paysans

Aujourd'hui c'est la fin. La fin des quotas laitiers qui ont tenté de réguler le marché laitier européen depuis 31 ans.
Je ne suis pas spécialiste et ne m'étendrai donc pas sur ce mécanisme est ses résultats plus o moins bons...
L'évidence est là cependant. L'Europe poursuit sur ce terrain, sa voie vers une libéralisation toujours plus importante. Le marché va devenir la seule règle, au plus grand bénéfice de ... l'industrie laitière bien sûr !
Que vont devenir les petits producteurs qui se laisseront aller à l'agrandissement, à l’endettement pour tenter de rester concurrentiels vis à vis des plus grands ?
Nombre mettront la clé sous la porte...

Bien évidemment je rejoins tout à fait la Confédération Paysanne qui exprime ici sa position.

Pour plus d’information

Retrouvez les propositions de la Conf' dans la plaquette « Des alternatives pour une politique laitière européenne juste et efficiente »


dimanche 21 décembre 2014

Manifestation anti-TAFTA et austérité 19 décembre à Bruxelles

Nous étions entre 3000 et 4000 à manifester ce vendredi 19 décembre à Bruxelles autour du Conseil de L'Europe contre le traité TAFTA et la politique d'austérité.
Devant notre volonté d'encercler le sommet européen qui devait se tenir ce jour là, les responsables gouvernementaux ont abrégé le sommet et se sont enfuis au milieu de la nuit précédant notre rassemblement. Quel courage !

La pluie et les forces de polices n'ont pas entamé notre détermination !


Les agriculteurs étaient de la partie, ayant roulé une partie de la nuit.



Notre vote, leur action ! Rien à voir entre eux dans ce simulacre de démocratrie !



L'Europe de la liberté... sous surveillance !



samedi 13 décembre 2014

TAFTA ta gueule à la récré

vendredi 12 décembre 2014

Rendez-vous à Bruxelles le 19 décembre à 7h


jeudi 20 novembre 2014

URGENT : TAFTA, CETA : non à une justice privée au service des multinationales !

Je reprends ici les informations publiées par ATTAC.


Les accords de libre échange UE-Canada (CETA) et UE-États-Unis (TAFTA) contiennent des clauses toxiques, dont la mise en place d’une justice privée au service des multinationales. Elles doivent absolument être rejetées. Interpellez vos députés d’ici ce vendredi 21 novembre en utilisant l’outil d’interpellation disponible sur cette page du site Attac.



Les traités de libre échange UE-Canada (« Comprehensive Economic Trade Agreement », CETA), et EU-États-Unis (« Transatlantic Free Trade Area », TAFTA, aussi appelé TTIP) sont négociés par la Commission Européenne au nom des États membres.

Ces traités sont toxiques, tant sur la forme que sur le fond :

  • les négociations sont menées sans aucune transparence ni contrôle démocratique ;
  • ces accords libéraliseront des pans nombreux des échanges commerciaux, notamment des filières agricoles sensibles ou les marchés publics ;
  • ils prévoient l’instauration d’une justice privée au service des multinationales, via le mécanisme de règlement des différents investisseurs-États (RDIE / ISDS) ;
  • ils prévoient un chapitre consacré à la « coopération réglementaire » qui organise le contournement des circuits démocratiques indispensables à la protection de l’intérêt général ;
  • ils vont à contre courant de la transition écologique en privilégiant les formes d’énergie les plus sales, et en liant les mains des gouvernements futurs.
  • Les initiatives et prises de position se multiplient heureusement à travers l’Europe. La France compte 110 collectifs locaux Stop TAFTA et 132 collectivités « hors TAFTA » ou en vigilance – dont les régions Nord, Picardie, Île-de-France, Franche-Comté, Limousin et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans sa résolution du 22 mai 2014, l’Assemblée nationale a déclaré que les négociations entre l’UE et les États-Unis (TAFTA) se déroulaient « dans des conditions ne répondant pas aux exigences démocratiques en matière de transparence », et que l’inclusion du mécanisme de règlement des différent n’y était pas justifiée 1.

En Europe, et en l’espace d’un mois, 900 000 citoyens ont rejoint une Initiative Citoyenne auto-organisée exigeant l’arrêt des négociations du TAFTA et la non ratification du CETA.

Bernd Lange, le porte parole du groupe S&D (Socialistes et Démocrates) au parlement Européen sur les questions commerciales s’est dit contre l’inclusion du mécanisme de règlement des différents investisseurs-États dans le TAFTA. Il a déclaré « Accepting the ISDS would mean opening the door for big corporations to enforce their interests against EU legislation. This would deprive states of crucial policy space in important fields such as health or environment. »

Le TAFTA et le CETA sont loin d’être les seuls traités en préparation. Leur logique est répliquée dans tous les accords de libre échange en négociation dans le cadre de la politique commerciale de l’Union Européenne, notamment avec le Japon, les pays ACP (Afrique-Pacifique-Caraïbes), l’Inde et de nombreux autres pays du sud, ainsi que dans l’accord plurilatéral TiSA sur le commerce des services.

Notes
1 http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0339.asp

jeudi 30 octobre 2014

TOUS à BRUXELLES contre TAFTA le 19 décembre ! Soyons nombreux !


Pour plus d’information

Peu d'info pour le moment...
http://www.d19-20.be/events/actions-d1920-acties/

vendredi 10 octobre 2014

Non aux Traités transatlantiques TAFTA - CETA !

L'organisation "Sauvons la forêt" se joins à la lutte contre les traités de libre change TAFTA/TTIPet CETA.



Si le CETA était signé, les pays de l'UE empêchant l’importation de sables bitumineux pourraient devoir payer des compensations financières aux entreprises canadiennes (photo: Flickr/Dru Oja Jay - CC BY 2.0)

Gaz de schiste, sables bitumineux, OGM, viandes aux hormones, volailles désinfectées au chlore, etc. Les citoyens de l’Union européenne n’en veulent pas et agissent depuis longtemps contre l’entrée ou l’exploitation sur le territoire européen de ces produits nocifs à l’homme et à la nature.

Pourtant, l’UE envisage de rendre possible ce que ses citoyens rejettent en grande majorité en négociant des Accords de libre échange avec les États-Unis (TAFTA ou TTIP) et avec le Canada (CETA). Les négociations sont menées dans le plus grand secret : ni les parlements nationaux ni le parlement européen n’y ont été conviés… Si ces Traités transatlantiques étaient adoptés, les Européens risqueraient de voir déferler dans leur environnement les produits toxiques venant d’Amérique du Nord… ou de payer très cher pour les en empêcher !

TAFTA & CETA = prééminence du commerce sur l'État de droit Car le TAFTA et le CETA prévoient un mécanisme de règlement des différends entre les entreprises et les États par des tribunaux d'arbitrage privés. Dans la pratique, les multinationales pourraient porter plainte et réclamer d'importantes compensations financières contre les États et les collectivités qui, par l’application de leur lois ou leurs décisions, nuiraient à leurs profits.

Le TAFTA et le CETA ne serviront pas les intérêts des citoyens mais ceux des sociétés multinationales. Pire, si les Traités transatlantiques étaient adoptés, les États membres ne pourraient plus se retirer de ce contrat conclu par l’Union européenne…

"Sauvons la forêt" lance sa propre pétition adressée aux gouvernements et représentants élus de l’Union européenne

Madame, Monsieur, Je suis consterné(e) par les accords de libre échange TAFTA / TTIP et CETA que l’Union européenne négocie actuellement avec les États-Unis d’Amérique et le Canada. Si ces traités transatlantiques étaient conclus, les entreprises se verraient offrir la possibilité de porter plainte devant un tribunal privé et de demander des compensations financières importantes aux États membres et aux collectivités qui entraveraient leurs investissements. Je trouve particulièrement indécente l’idée de devoir payer une contrepartie financière à des sociétés multinationales pour refuser leurs OGM ou leurs gaz de schiste ! La signature du CETA favoriserait, par exemple, l’importation massive sur le continent européen de sables bitumineux en provenance du Canada. Pour rappel, les sables bitumineux produisent le carburant le plus nocif qui existe pour le climat. Outre la consommation d’importantes quantités d’eau et d’énergie, l'extraction des sables bitumineux provoque le déboisement à très grande échelle des forêts boréales et des tourbières au Canada. Les traités transatlantiques, loin de servir les intérêts des citoyens européens, offriraient un pouvoir de pression supplémentaire absolument inadmissible aux entreprises multinationales. Je vous demande en conséquence de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher la conclusion des accords de libre échange TAFTA / TTIP et CETA. Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de ma considération et de ma vigilance citoyenne.

Pour signer

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/968/non-aux-traites-transatlantiques-tafta-ttip-ceta

mardi 7 octobre 2014

Pétition contre TTIP (TAFTA) et l'AECG

La pétition contre TAFTA / TTIP est lancée, la voici.


Nous souhaitons empêcher que soient conclus les accords PTCI et AECG car ils traitent de plusieurs questions critiques telles que le règlement de conflits investisseurs - Etats et de règles sur la coopération réglementaire qui constituent une menace pour la démocratie et la primauté du droit. Nous souhaitons empêcher que les normes d'emploi, sociales, environnementales, de protection de la vie privée et des consommateurs soient abaissées et que les services publics (tel que l'eau) et le patrimoine culturel soient dérégulés dans le cadre de négociations non transparentes. L'ICE soutient une politique commerciale et d'investissement alternative au sein de l'UE.

Nous appelons les institutions de l'Union européenne et de ses pays membres, à arrêter les négociations avec les Etats-Unis sur le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) et à ne pas ratifier l'Accord Economique et Commercial Global (AECG) avec le Canada.

Principaux objectifs
Nous souhaitons empêcher que soient conclus les accords PTCI et AECG car ils traitent de plusieurs questions critiques telles que le règlement de conflits investisseurs - Etats et de règles sur la coopération réglementaire qui constituent une menace pour la démocratie et la primauté du droit. Nous souhaitons empêcher que les normes d'emploi, sociales, environnementales, de protection de la vie privée et des consommateurs soient abaissées et que les services publics (tel que l'eau) et le patrimoine culturel soient dérégulés dans le cadre de négociations non transparentes. L'ICE soutient une politique commerciale et d'investissement alternative au sein de l'UE.

Pour signer la pétition

http://stop-ttip.org/signer/


dimanche 5 octobre 2014

Manifestation anti TAFTA et Gaz de Schistes le 11 octobre 2014

Rendez-vous à Paris, place Stalingrad à 14h30




Plus d'infortmation sur le site ATTAC

- page 1 de 2